FAQ de la cigarette électronique

Publié par Monsieur Vapoteur

Je vous propose de répondre aux principales questions, qu'un débutant dans le monde de la vape pourrait se poser sur la cigarette électronique, les e-liquides et leurs usages. Si vous souhaitez enrichir ou participer à cette FAQ, je vous invite à laisser vos commentaires (tout en bas de l'article).

Chaque domaine a son propre langage, il y va de même dans le monde de la vape. Alors avant de commencer, je vous invite à découvrir le LEXIQUE DE LA VAPE.

Est-ce que la cigarette peut m’aider à arrêter de fumer ?
La cigarette électronique est un inhalateur de nicotine permettant de garder la gestuelle du fumeur. Vous pouvez donc l’utiliser comme substitution à vos cigarettes de tabac sans frustration. De nombreux vapoteurs déclarent aujourd’hui ne plus fumer de cigarettes de tabac. Cependant, vous conservez la gestuelle du fumeur et un apport en nicotine, ce qui ne permet pas de classifier la cigarette électronique comme un moyen de sevrage tabagique.

Pour que cela marche vraiment, il faut avoir une véritable envie d’arrêter de fumer, ou une véritable envie d’essayer : Vous n’allez pas forcément trouver le modèle qui vous convient tout de suite, vous allez devoir essayer plusieurs modèles de cigarettes électroniques, plusieurs E-liquides différents, plusieurs degrés de nicotines, plusieurs parfums… Avant de trouver votre bonheur, mais le jeu en vaut la chandelle !

Qui a inventé la cigarette électronique ?
Un pharmacien chinois du nom de Hon Lik a déposé un brevet en 2005 pour un modèle de cigarette électronique fonctionnant par ultrasons. Plus récemment, en 2009, un autre Chinois a déposé un modèle à vaporisation par réchauffage tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Poursuivre vers : Portrait de Hon Lik, le père inconnu des vapoteurs

Où sont fabriquées les cigarettes électroniques ?
Principalement en Chine, comme l’immense majorité du matériel électronique, de l’iPhone au téléviseur, en passant par les ordinateurs, etc. C’est précisément dans la région de Schenzhen, située au nord de Hong Kong que se concentrent les usines de production.
Mais vous pouvez aussi trouver des marques venant des Etats-Unis et des marques Français, de part leur qualité et leur coût de fabrication, les prix sont plus élevés.

La cigarette électronique est-elle un médicament ?
Non, la cigarette électronique n’est pas un médicament, ou du moins n’est pas considérée comme tel par l’administration française. A ce titre, sa distribution n’est pas réservée aux pharmacies et son utilisation ne peut être prescrite comme substitut au tabac ni comme une aide pour arrêter de fumer. En revanche et de par le fait, de nombreux usagers de la cigarette électronique prétendent avoir réussi à arrêter de fumer grâce à son utilisation. Attention : arrêter de fumer est une chose, s’extraire de la dépendance à la nicotine en est une autre.

Poursuivre vers : Quel dosage de nicotine ? et Comment arrêter de vapoter ?

L'électronique dans la cigarette électronique ?
Sur une batterie classique de type Ego, la diode, cette petite lampe (souvent bleue) qui s’allume lorsqu’on appuie sur le bouton (appelé switch). Cette même diode clignote pour indiquer que le niveau de la batterie est trop bas et aussi lorsqu’on verrouille et déverrouille la cigarette électronique (cinq appuis rapides sur le bouton pour passer d’un état à l’autre).
Un circuit électronique, petit circuit intégré simple mais réel est donc implanté à l’intérieur de la batterie, à la fois pour gérer ces clignotements et aussi pour surveiller le niveau de charge de la batterie.
Egalement, les cigarettes sans bouton, qui fonctionnent lorsqu’on aspire, utilisent aussi un détecteur de pression électronique pour commander la mise en marche.
Voilà ce qui justifie le terme d’électronique.
En revanche, la production de vapeur à partir de l’e-liquide ne fait pas appel à l’électronique.

Qu'est ce que le voltage et les mAh ?
Le voltage et les mAh (miliampères-heure) sont des indications concernant la batterie de votre cigarette électronique. Le voltage (abrégé " V ") influe sur le volume de vapeur produit : plus il sera élevé, plus la vapeur produite sera importante lors d’une inhalation.
Les miliampère-heure (abrégés " mAh ") désignent quant à eux la puissance de la batterie : plus ils sont élevés, plus l’autonomie de votre batterie sera longue. Sachez également que plus le voltage est élevé, plus la consommation d’énergie est grande, ce qui aura tendance à réduire la durée d’autonomie de votre cigarette électronique.

Comment fonctionne la cigarette électronique ?
Le principe de base est assez simple : un liquide est chauffé aux alentours de 50°C par l’effet d’une résistance, elle-même alimentée par une batterie. Ce e-liquide s’évapore, produisant de la vapeur qui ressemble à de la fumée. Il ne s’agit toutefois pas d’une combustion comme avec une cigarette et il n’y a donc pas de dégagement de sous-produits de combustion, ces constituants extrêmement nocifs que l’on connaît avec la cigarette traditionnelle.

Poursuivre vers : Qu'est ce que la cigarette électronique ? et Vidéos - Présentation de la cigarette électronique

Qu'est ce que le voltage variable (VV) ?
Il existe des batteries dites à voltage variable ou VV et vous vous demandez certainement l’intérêt d'un tel produit. Une batterie à voltage variable est une batterie dont on peut modifier la tension émise ( le voltage ) en tournant une molette au bas de la batterie. Contrairement aux batteries classiques qui fonctionnent à tension constante celles ci sont donc à tension variable.

Un exemple de batterie Voltage Variable : Batterie Ego Vision Spinner

L’intérêt de cette batterie est expliqué par la loi d'Ohm : U = RI ou " U " est la tension de votre batterie, " R " la résistance du clearomiseur ou de l'atomiseur et " I " l'intensité du courant qui traverse votre résistance.
On voit donc que, avec R constant, si U augmente alors I augmente et inversement.
L'intensité qui traverse la résistance est très liée au " Hit " de la cigarette, plus l'intensité est élevée et plus la cigarette sera " forte " ( La résistance chauffe plus vite... ). Plus l'intensité est faible et plus la cigarette sera " light " ou " légère ".
En changeant la tension de votre batterie vous influencez donc sur la puissance de la cigarette, donc sur le Hit.
Ceci peut être très pratique tout au long de la journée : Si au réveil vous souhaitez une cigarette légère, vous pouvez fonctionner à basse tension. Au contraire si pendant une soirée vous avez terriblement envie d'une cigarette, vous pouvez fonctionner à Haute tension et avoir plus de Hit.

Attention : Il ne faut pas utiliser de batterie à haute tension avec des résistances faibles : Si U est élevé et R faible alors I sera très élevé et cela endommagera votre atomiseur, trop d'intensité et trop de chauffe.
Plus d'information sur le voltage variable et la loi d'ohm : Voltage Variable et Tableau indicatif des réglages Volt/Watt/Ohm

Qu'est ce qu'un MOD ?
Vous avez très certainement du entendre le mot MOD lorsque que vos parlez avec des experts en cigarette électronique et vous vous demandez surement ce que cela veut dire ! Le terme MOD n'est pas clairement définie mais pour simplifier, on peut dire que c'est une cigarette électronique boosté et qui ne ressemble pas du tout à une cigarette classique.
On peut appeler un MOD, un objet qui contient une batterie et un pas de vis sur lequel on peut visser un atomiseur. Un ensemble MOD + clearomiseur permettra de fabriquer sa propre cigarette électronique totalement unique.
En général le MOD est donc un " tube " dans laquelle on peut insérer une pile (un accu).
Il peut y avoir des MOD simples ou le tube contient uniquement un bouton pour déclencher la batterie ou des MODs plus complexes avec par exemple le voltage variable ou même des écrans LCD.
Il y a plusieurs intérêts de posséder un MOD, pour le design et l'aspect personnalisable. C'est un peu le " Tuning " de la cigarette électronique. Un autre intérêt est la capacité de la batterie, en général les accus sont de plus grande capacité que sur les cigarettes électroniques classiques, et vous aurez plus d'autonomie. Mais aussi la puissance, un MOD de part le réglage du voltage variable délivrera plus de puissance et des sensations différentes.
En général les MODs sont utilisés par les vapoteurs expérimentés. Il vaut mieux prendre votre temps, commencer par une cigarette électronique classique de type Ego avant de vous lancer dans les MODs.

Poursuivre vers : Les Mods

Quels produits contient la cigarette électronique ?
En elle-même, la cigarette électronique ne contient aucun produit. Elle sert de moyen de production de vapeur à partir de l’e-liquide. Il s’agit donc de savoir ce que contient l’e-liquide et quels sont les produits dégagés au moment de la chauffe de l’e-liquide et donc inhalés par l’utilisateur de la cigarette électronique. S’agissant de la composition des e-liquides, elle varie d’un producteur à un autre et n’a pas toujours été très claire. En général les e-liquides contiennent du propylène glycol et de la glycérine végétale aux normes pharmaceutiques, des arômes naturels alimentaires, de l'eau purifiée, de l'alcool en faible quantité et le cas échéant de la nicotine extraite de feuilles de tabac. Ils ne contiennent ni diacétyle, ni parabène, ni ambrox.

Où sont fabriqués les e-liquides et par qui ?
Les e-liquides à bas prix, produits essentiellement en Chine, ont longtemps eu la réputation de contenir des produits, au mieux de mauvaise qualité, au pire nocifs pour la santé. La production chinoise se serait depuis lors assainie mais il n’existe aucune étude pour le certifier.
Il existe de nombreux autres pays de production d’e-liquide, aux Etats-Unis et en Europe. Parfois, il s’agit uniquement d’activités d’assemblage de composants qui peuvent donc provenir de n’importe quelle partie du monde, ce qui n’est pas très rassurant.
Dans d’autres cas, de petits producteurs sont nés en France, dans les régions, avec une exigence de qualité et de traçabilité qui justifie amplement des prix à peine plus élevés. Notre santé en dépend, ne l’oublions pas. Qui plus est, ces producteurs français, du moins ceux qui nous fournissent nos e-liquides, mettent un point d’honneur à utiliser des arômes naturels et apportent des garanties (certification, transparence, respect des réglementations) que nous jugeons indispensables.

Poursuivre vers : Choisir son e-liquide

Comment choisir son taux de nicotine ?
Le taux de nicotine influe sur la force de la cigarette.
- Un flacon avec de la nicotine forte (16 ou 19 mg/ml) correspond à un gros fumeur, 1 paquet ou plus par jour.
- Un flacon de nicotine moyenne (11 mg/ml) correspond à un moyen fumeur, moins d'1 paquet par jour, ce serait l'équivalent des cigarettes lights.
- Un flacon de liquide sans nicotine correspond aux fumeurs occasionnels ou aux fumeurs " gestuel "
L'avantage avec la cigarette électronique, c'est que vous pouvez choisir votre taux de nicotine et ainsi le réduire au fur et à mesure pour arriver à une vape sans nicotine.

Pourquoi y a t-il une tête de mort sur les flacons de e-liquide ?
Vous aurez sans doute remarqué que sur les étiquettes des flacons de e-liquide contenant de la nicotine fabriqués en France il y a une tête de mort...
Ceci est du au fait que la nicotine est considérée comme une produit très nocif et les fabricants de e-liquide doivent donc appliquer le marquage T+ (Très toxique). C'est la nicotine et non les autres produits du liquide qui sont considérés par ce marquage.
En effet, la nicotine à forte dose est un produit très toxique et c'est très dangereux de boire le contenu d'un flacon de e-liquide...
Sur les flacons de E-liquide sans nicotine, il n'y a pas de tête de mort.

Le goût de la cigarette électronique est-il comparable avec une vraie cigarette ?
Le goût de la cigarette électronique est différent de celui de la cigarette. C’est un goût plus doux et légèrement plus sucré mais tout dépendra de la saveur de liquide que vous choisirez. La vapeur est plus douce et irrite moins la gorge. Les personnes qui testent la cigarette électronique la comparent plus souvent à la chicha (narguilé).

Quoiqu’il en soit, le goût de la cigarette électronique est plus agréable que celui d’une cigarette, vous vous rendrez compte de cela au bout de seulement quelques jours de vapotage. Vos cigarettes ressembleront sûrement à la première que vous avez fumé !

Est-ce que vapoter c’est fumer ?
Vapoter… Le verbe n’est pas très heureux car il sonne à la fois comme crapoter et papoter mais il vient de vapeur et on n’a rien trouvé de mieux pour le moment. Vapoter, donc, c’est inhaler de la vapeur. Fumer, d’un autre côté, consiste à inhaler la fumée dégagée par une substance qui a brûlé. Dans un cas, de la vapeur (pas de combustion), dans l’autre de la fumée (combustion). Or, le dégagement de substances nocives dans le cas de la cigarette classique est imputé à la combustion du tabac (et du papier à cigarette) : agents de saveur, conservateurs, exhausteurs… qui compose la cigarette et de plusieurs autres composants plus ou moins secrets dont il est difficile de dresser la liste. Ce qui n’est pas difficile, en revanche, c’est de dresser la liste des méfaits de la cigarette classique sur la santé et que chacun connaît.

Comment aspirer avec la cigarette électronique ?
On aspire différemment sur une cigarette électronique et sur une cigarette classique. Avec une cigarette électronique on tire doucement et plus longtemps, pour que la résistance est le temps de chauffer le liquide et qu'il puisse se transformer en vapeur.

Il peut arriver qu’aux premières bouffées, vous toussiez. C’est tout simplement car vous tirer encore trop fort et trop rapidement sur votre e-cigarette.

De même façon, il a été remarqué que nous avalons la vapeur en 2 temps très rapprochés. Le volume de vapeur peut être plus important que celui d’une cigarette classique. Si l’on avale trop de vapeur d’un coup, cela peut faire tousser. Alors un conseil : Prenez votre temps !

Que faire si sa cigarette électronique tire mal ?
Parfois, la cigarette électronique oppose une certaine résistance à l’aspiration. C’est le signe que du e-liquide encombre le circuit de l’air. Dans ce cas, dévisser le clearomiseur de la batterie eGo, placez un mouchoir en papier ou un essuie-tout sous la base du clearomiseur et soufflez énergiquement dans le drip tip (l’embout). De cette façon, l’e-liquide résidant dans le circuit s’évacuera. Essuyer soigneusement les parties à visser, côté batterie et clearomiseur puis revissez l’ensemble.

Ma cigarette électronique chauffe ?
Il arrive souvent d'être assez surpris lorsque la cigarette électronique chauffe. Ne vous inquiétez pas, c'est normale !
Le e-liquide doit être chauffé par la résistance pour qu'il soit évaporé.
C'est ce qui permet de faire de la vapeur et d’inhaler le liquide.
Mais puisqu'il s'agit d’évaporation et non de combustion comme avec une cigarette classique, la température est beaucoup mois élevée et vous ne risquez pas de vous brûler. Si vous tirez trop régulièrement sur la cigarette électronique, il se peut que cela devienne un peu désagréable dans les doigts, il suffit alors juste d'attendre quelques minutes et le clearomiseur va refroidir.

Attention : cette réponse n'est valable que pour les produits de marque reconnues, il est possible que des produits bas de gamme aient une température de chauffe trop élevée. Si cela vous brûle les doigts, ce n'est pas normale et il faudra changer de modèle.

Comment entretenir une cigarette électronique ?
Une cigarette électronique est avant tout chose un objet, il faut en prendre soin. Dès lors, comme tous les objets, il faut l’entretenir et parfois en remplacer certaines pièces.
La batterie : de toute évidence, elle n’est pas éternelle et il faudra un jour ou l’autre la remplacer. Le moment sera venu lorsque son autonomie deviendra insuffisante, signe qu’elle ne " tient " plus la charge. Les batteries de type eGo sont toutes compatibles entre elles, quelle qu’en soit la capacité. Les batteries de cigarettes électroniques sont conçues pour supporter environ 300 cycles de charge-décharge, soit 300 jours d’utilisation si on les charge chaque jour.
Le clearomiseur : ou plus exactement le combiné résistance-mèche qui constitue, à l’intérieur du clearomiseur, le composant actif, celui qui chauffe l’e-liquide. Les mèches, à force de chauffer, finissent par noircir. Ce noircissement ne provient pas de leur combustion mais plutôt d’une caramélisation de l’e-liquide, à la longue. Lorsque le clearomiseur est démontable, si vous avez des fuites, ou un goût de cramer, il suffit de remplacer l’ensemble résistance-mèche. Sinon, il faut remplacer le clearomiseur dans son ensemble.

Comment bien recharger une batterie de cigarette électronique ?
Dès que la batterie est trop déchargée, la diode du bouton clignote lorsqu’on active ce dernier. A ce point, il devient impossible d’utiliser la cigarette électronique et il faut recharger la batterie. Pour une batterie classique de type eGo, il suffit de la dévisser et de la revisser sur l’adaptateur USB après avoir passé un coup d’essuie-tout à l’intérieur du connecteur de la batterie pour essuyer les éventuelles traces de liquide. Ensuite, brancher l’adaptateur sur un chargeur secteur ou une source USB quelconque (allume-cigare de la voiture, port USB d’ordinateur…). La diode de l’adaptateur va passer au rouge, signalant la charge, et lorsqu’elle repassera au vert, environ 3 heures plus tard, c’est que la batterie sera chargée.

Attention : toujours être présent lorsque l'on recharge un appareil électrique !

Poursuivre vers : Quand et comment recharger la batterie ?

Peut-on utiliser la cigarette électronique dans les lieux publics ?
En théorie, oui. En pratique, NON. La cigarette électronique est considérée comme une cigarette classique par les pouvoirs publics, même si il n’y a pas de fumée ni de combustion et même si le tabagisme passif semble écarté. Impossible également de l’utiliser dans les transports ni dans l’avion. Des lois sur l'interdiction de vapoter dans les lieux publics sont en cours...

Peut-on utiliser la cigarette électronique sur son lieu de travail ?
Une à une les entreprises stipulent dans leur règlement intérieur l’interdiction de fumer sur le lieu de travail (à moins que le lieu de travail soit en milieu ouvert, à l’air libre). En l’absence de loi sur ce sujet, les directions appliquent généralement un principe de précaution et cherchent à minimiser les conflits entre salariés que pourrait susciter l’utilisation de la cigarette électronique dans leurs locaux.

Poursuivre vers : La cigarette électronique au travail

La publicité pour la cigarette électronique est-elle légale ?
A ce jour, en l’absence de législation sur le sujet, elle reste légale. Mais cela ne devrait pas durer. En effet, la ministre de la Santé a annoncé au printemps 2013 qu’elle comptait interdire la publicité pour la cigarette électronique. Le code stipule aujourd’hui que " la propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac, des produits du tabac ou des ingrédients définis au deuxième alinéa de l’article L. 3511-1 " sont interdites. Cette loi peut s’interpréter de diverses manières en ce qui concerne la cigarette électronique dans la mesure où elle ne contient pas à proprement parler de tabac.

La cigarette électronique permet-elle de faire des économies ?
Sachant qu’un flacon d’e-liquide de 10 ml coûte environ 6 euros et dure à peu près une semaine, qu’un clearomiseur jetable coûte environ 6 euros également et dure à peu près un mois, la cigarette électronique revient environ dix fois moins cher que la cigarette classique. Un ratio qui peut évidemment varier à la hausse ou à la baisse selon les usages.

Poursuivre vers : La cigarette électronique vous fait économiser de l'argent

Faut-il changer de cigarette électronique régulièrement ?
Pas obligatoirement, cependant la batterie doit être changée lorsqu’elle ne tient plus la charge, ce qui se manifeste par une durée d’utilisation réduite, et le clearomiseur, ou plus précisément le combiné résistance-mèche du clearomiseur a également une durée de vie de quelques semaines 3 à 6, selon l’usage. Par ailleurs, on peut toujours se faire plaisir et expérimenter de nouveaux modèles !

Combien de temps dure l’e-liquide ?
Tout va dépendre de la consommation du vapoteur et du matériel utilisé. Certains clearomiseurs sont gourmands en consommation de e-liquide. On peut estimer qu’un utilisateur ex-fumeur d’un paquet de cigarettes par jour, va consommer à peu près un flacon de 10 ml d’e-liquide par semaine.

Y a-t-il une date limite de consommation de l’e-liquide ?
Oui, elle doit être inscrite sur le flacon. Si ce n’est pas le cas, changez de marque car celle que vous utilisez ne respecte pas la réglementation et vous pourriez légitimement vous inquiéter de sa composition. Un e-liquide fabriqué dans les règles de l’art se conserve environ 2 ans. Un e-liquide se conserve idéalement dans l’obscurité et au frais, le bouchon hermétiquement fermé pour éviter son évaporation et son oxydation.

Qui peut utiliser une cigarette électronique ?
La vente de la cigarette électronique est interdite aux mineurs et, lorsque l’e-liquide contient de la nicotine, son utilisation est déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes ayant des problèmes cardiovasculaires ou sujettes à l’hypertension artérielle. Par ailleurs, en raison de la dangerosité de la nicotine à haute dose, il est capital de ne pas laisser les flacons d’e-liquide à la portée des enfants qui pourraient l’ingérer accidentellement.

Pourquoi la cigarette électronique est-elle déconseillée au non fumeurs ?
La cigarette électronique peut contenir de la nicotine, qui reste une substance addictive. De plus, la cigarette permet une gestuelle du fumeur, c’est le point dont les fumeurs ont le plus de mal à se débarrasser (addiction psychologique). De plus, le goût est agréable et il risque d’y prendre goût. Il serait donc idiot pour un non fumeur de se mettre à développer une addiction qu’il ne possède pas.
De même l’utilisation d’une cigarette électronique est interdite aux mineurs !

Quels sont les avantages de la cigarette électronique ?
Pour vous convaincre sur les bien fait de la cigarette électronique, voici une liste non exhaustive des avantages :
- Les effets sur la santé.
- Fini les odeurs de tabac froid sur les vêtements, les cheveux, les doigts, etc...
- Fini les dents jaunes.
- Vous aurez une bonne haleine.
- Plus de toux le matin.
- Le goût, la cigarette électronique ne gâche pas le véritable goût des aliments.
- Le prix, vous ferez des économies.


Voilà, je pense que vous avez les réponses à un maximum de questions, si vous en avez d'autres n'hésitez pas à les poser, en laissant un commentaire.
FAQ de la cigarette électronique