Les taxes sur le tabac et les boissons sucrées augmentent

Publié le par Monsieur Vapoteur

Les taxes sur le tabac et les boissons sucrées augmentent
Depuis ce le 1er aout, la taxation sur le tabac, l’alcool et les produits sucrés sont en hausse. En contrepartie, celle sur l’eau a baissé. Des mesures votées par l’Assemblée Territoriale lors de la session budgétaire de juin 2017. Objectif : améliorer la santé publique.

Taxer les produits nocifs pour favoriser le retour à une alimentation saine. Un objectif qui a un coût :

+ 10% sur la taxation des tabacs. Soit un nouveau prix de 1150 francs pour un paquet de cigarrettes qui coutait 1085 francs avant le 1er aout.

Le prix de l’alcool subit 2 taxations : + 5% sur la taxe interieure de consommation. + 5% également sur la taxe de propreté : celle qui est reversée aux circonscriptions.

Des hausse également sur les produits sucrés : la taxation des sodas passe de 20 à 30%.

+ 10 % également sur la taxation douanière des bonbons. Les chocolats passent de 4 à 10% de taxation douanière.

Un projet santé qui pourrait rapporter plus de 17 milions de bénéfices en un an.

Le prèfet de Wallis et Futuna annonce qu'il a porté ces mesures devant l'Assemblée Territoriale. Elles ont un objet de prévention et de lutte contre les maladies non transmissibles :

" Il y a en effet, des ressources complémentaires et en période où l'argent est rare c'est toujours bon à prendre mais il y a également une diminiution des ressources avec une diminution des taxes sur l'eau minérale. ça ne se compense pas. L'augmentation est bénéfique pour le territoire mais l'objectif principal, je le rappelle est un objectif de prévention ".

Les élus territoriaux ont voté la diminition de la taxation des eaux en bouteille. De 32 elle est passée à 20% le 1er aout.

Taxer les produits nocifs en favorisant l’eau potable : une mesure qui plaît au docteur HOUILLON. Les mauvaises habitudes alimentaires sont la cause de nombreuses maladies. A Wallis et futuna, 70% de la population serait en surpoids selon l’OMS:

" L'alcool, le tabac ainsi que la malbouffe sont des facteurs de risques concernant un nombre très important de maladies , qu'on appelle aujourd'hui les maladies non transmissibles. Je pense que c'est toujours bien que des décisions soient prises dans le sens de diminuer la consommation de ces produits qui je le répète sont très nocifs pour la santé, tout cela est confirmé au niveau des études scientifiques qui ont été faites à ce jour ".

Les taxes ont augmenté mais dans les commerces, pas de changement constatés sur les prix des produits sucrés et de l’eau en bouteille.


Source : France TV info

Publié dans Articles, Tabac, Economie

Commenter cet article