Le tabac multiplie le risque de tumeur à l'œsophage

Publié le par Monsieur Vapoteur

Le tabac multiplie le risque de tumeur à l'œsophage
La consommation de tabac expose à de nombreuses pathologies et il est connu pour être un facteur aggravant de nombreux cancers, dont le cancer de l’œsophage, entre autres. Mais quels sont, en cas de cancer de l’œsophage, les symptômes qui peuvent être imputés au tabac ? A quoi d’autre sont dues les tumeurs de l’œsophage ?

Tabac et cancer de l’œsophage

90 % des cancers de l’œsophage sont dus à la consommation excessive d’alcool et au tabac. Il concerne en grande majorité des hommes de plus de 55 ans. En effet, les carcinomes épidermoïdes qui se développent sur la paroi interne de l’œsophage et qui représentent 65 % des tumeurs de l’œsophage sont en grande partie dus à l’irritation répétée que provoquent les toxiques présents dans la fumée du tabac. De même, l’agression répétée du bas de l’œsophage est responsable des adénocarcinomes qui se développent dans sa partie inférieure. Par ailleurs, on sait que boire ou fumer de façon régulière exposerait cet organe à des doses importantes d'acétaldéhyde, un composé chimique cancérigène.

Cancer de l’œsophage : symptômes

Le principal symptôme qu’engendre la consommation de tabac et d’alcool et qui doit alerter sur un possible cancer œsophagien est la dysphagie, c’est-à-dire une gêne lors de la déglutition. Elle doit amener à consulter lorsqu’elle est d’apparition récente et qu’elle évolue rapidement. En revanche, le risque de présenter un cancer de l’œsophage va progressivement diminuer dès l’arrêt du tabac. De plus, cesser de consommer de l’alcool et adopter une bonne hygiène de vie réduit considérablement les risques de développer ce type de cancer.


Source : Medisiste

Publié dans Articles, Tabac, Science

Commenter cet article