Le paquet neutre n'a pas (encore) d'effet notable sur les ventes

Publié le par Monsieur Vapoteur

Le paquet neutre n'a pas (encore) d'effet notable sur les ventes
Sept mois après son instauration, les ventes de cigarettes ont progressé entre janvier et juillet 2017. Le gouvernement compte faire passer le prix moyen du paquet de 7 à 10 euros à terme.

« Le paquet neutre, c'est laid et c'est fait pour. L'objectif est de casser le côté attractif de beaucoup de paquets de cigarettes », affirmait Marisol Touraine en mai 2016. La mesure phare de la loi Santé, appliquée depuis janvier 2017, a-t-elle eu l'effet escompté ? Le « côté attractif » a peut-être été entamé mais les images de poumons abîmés ou de dents noircies ne semblent cependant pas avoir installé de « côté répulsif » sur les étals des buralistes. C'est ce que tendent à montrer les derniers chiffres de l'administration des Douanes. Les ventes dans le réseau des buralistes ont augmenté de 21,1% entre janvier et juillet 2017, à jours de livraison constants.

Peu d'effet immédiat et évident sur les ventes

Avec 3,923 milliards d'unités vendues en juillet 2017, c'est toutefois une évolution marquée de -10,4% par rapport à juillet 2016. Le mois de juillet 2017 est le mois de juillet où les ventes sont les plus faibles depuis 2013. Mais ce mois de baisse suit un premier semestre d'augmentation régulière, avec un mois de juin où les ventes ont même été les plus élevées depuis 2017, en ventes à jours de livraison constants. Difficile de tirer une conclusion sur l'impact du paquet neutre, à partir de chiffres mensuels.
Le paquet neutre n'a pas (encore) d'effet notable sur les ventes
Et au niveau semestriel? L'augmentation est notable, avec +4,27% des ventes à jours de livraison constants au premier semestre 2017, par rapport au premier semestre 2016. L'année précédente, l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) avait enregistré -2,74% des ventes à jours de livraison constants, par rapport au premier semestre 2015.
Le paquet neutre n'a pas (encore) d'effet notable sur les ventes
En déduire que le paquet neutre n'a aucun effet sur les ventes de tabac serait toutefois précipité. Les experts ont d'ailleurs bien du mal à se mettre d'accord, plus de cinq ans après l'instauration de cette mesure en Australie, pays pionnier en la matière. Le paquet neutre y a été instauré début 2012. L'année suivante, la consommation aurait augmenté de 0,3%, selon Philip Morris, alors que les chiffres officiels font état d'une diminution notable du nombre de fumeurs dans la population australienne, rappelait Le Monde.

Une mesure parmi d'autres, à évaluer sur le long terme

Or l'augmentation du prix du tabac ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer cette diminution : selon une étude publiée dans Tobacco Prevention & Cessation fin 2015, le paquet neutre a presque autant contribué au recul de la consommation de tabac que l'augmentation des taxes et les interdictions de fumer. Par ailleurs, l'effet pédagogique semble fonctionner. Avec le paquet neutre, les mises en garde sanitaires sont mieux passées auprès de la population, globalement moins sensible au « glamour » de telle ou telle marque de cigarettes, selon les conclusions du gouvernement australien, mises à jour en 2016.

En sera-t-il de même en France d'ici quelques années ? « Si, à la faveur de l'introduction du paquet neutre, tout le monde dit que ce qu'il faut c'est augmenter le prix du tabac, alors c'est formidable », glissait Marisol Touraine, mi-2016, anticipant les critiques. Un an plus tard, le gouvernement compte d'ailleurs faire passer le prix moyen du paquet de 7 à 10 euros à terme. Reste à savoir la date exacte de ce terme, et à quel rythme sera appliquée cette hausse de 50%. Il faudra alors démêler les effets croisés de ces mesures anti-tabac, pour voir comment elles ont réussi (ou non) à débloquer le palier actuel de la consommation française, accroché à environ 45 milliards de cigarettes vendues par an depuis 2014.
Le paquet neutre n'a pas (encore) d'effet notable sur les ventes
Source : Le Figaro

Publié dans Articles, Tabac, Economie

Commenter cet article