Test - Reconstructible - Dripper - Medusa RDTA de chez Geekvape

Publié le par Monsieur Vapoteur

Le fabricant chinois Geekvape, qui n'a plus besoin de faire ses preuves, frappe encore très fort en proposant le Medusa. Un dripper de type RDTA, avec une jolie cuve de 3 ml.

Le plaisir du dripper avec de l'autonomie mais quand est-il vraiment ?

Packaging :


Le Medusa est présenté dans une boîte en plastique transparent. A l'intérieur on retrouve un kit de joints et de vis, une triple clé allen et cruciforme, une notice.

Fiche technique :

- Pas de vis : 510 réglable en laiton plaqué or
- Capacité : 3 ml
- Hauteur : 33 mm
- Diamètre : 25 mm
- Poids : 42 g
- Remplissage : Par le haut
- Drip Tip : Fixe en Ultem
- Résistance : Dual coils
- Airflow : Double Airflow réglable
- Matériaux : Acier Inox, Ultem

Design :


Le Medusa est tout en acier inoxydable et son design est magnifique avec ses gravures de style tribal situées sur le bas tout autour du dripper. Ainsi que des stries au niveau du top cap, ce qui permet une bonne prise en main.

La qualité est au rendez-vous, il n'y a pas de jeu ou de défaut de fabrication. Il n'y a rien à dire concernant les finitions, il donne une impression de robustesse.

Le dripper est imposant avec ses 25 mm de diamètre, il sera difficile de le monter sur des petites box.

Il est composé de trois parties. En haut, un top cap, puis un tube en acier. Pour finir, en bas, nous avons le plateau avec sa cuve.

Le drip tip et le dessus du top cap est en Ultem, c'est une résine en polymère qui résiste à la chaleur. Il est ni trop large ni trop étroit et il est agréable en bouche. Pour ma part, je le trouve un peu trop court et les lèvres se posent sur le top cap, ce n'est pas dérangeant mais une habitude à prendre. Si on n'arrive pas à si faire, il est possible de rajouter un drip tip 510 par dessus.


Le top cap dispose d'un système de verrouillage, c'est ingénieux mais il faut prendre le coup. Sur le top cap, on distingue un triangle qui pointe vers le bas et sur la partie centrale deux cadenas, un ouvert et l'autre fermé. Comme vous l'aurez compris pour remplir le dripper, il suffit de placer le triangle sur le cadenas ouvert pour ouvrir le top cap. Pour verrouiller, on place le triangle sur le cadenas fermé.

On peut aussi l'utiliser en mode RDA, en enlevant tout simplement le dessus du top cap.

Airflow :

Le système double Airflow est situé légèrement en dessous des coils, la vape est très aérienne pour une inhalation directe. L'Airflow est divisé en deux fois deux paires, il est réglable et il suffit de faire tourner le Top Cap, pour ceux qui souhaitent un tirage plus ou moins serré. Le réglage de l'arrivée d'air se fait facilement et une fois en place, ça ne bouge pas.

Remplissage :


En mode RDTA, le remplissage se fait par le haut, Il faut faire tourner le triangle qui pointe vers le bas sur le cadenas ouvert pour enlever le top cap.

Une fois ouvert, entre les goulottes destinées au coton, il y a des petits espaces qui permettent de verser le e-liquide dans l'énorme cuve de 3 ml.

En mode RDA, on enlève le dessus du top cap pour accéder seulement aux coils, pour vaper un autre liquide.

Montage de la résistance :

Il dispose d'un grand plateau velocity, en forme de X. Les trous sont suffisamment gros pour faire passer n'importe quel fil résistif.

Les vis sont de bonnes qualités, une fois en place, le fil résistif ne bouge plus. On peut serrer sans hésiter, les vis sont solides et le pas de vis aussi et le fil ne sera pas coupé.

Le plateau a quatre goulottes, qui permettent de placer le coton au fond de la cuve, qui se situe en dessous.

Avec sa grande taille, les montages se font facilement même avec des gros fils résistifs.

Une fois le montage en place, il suffit de placer le coton, avec la bonne longueur, dans le bas du réservoir. Pour que les mèches baignent dans le liquide.

Test :


Lors de mes tests, j'ai fait un montage double coils en clapton fused avec une valeur de 0.3 ohms pour une puissance de 70 Watts.

Le plateau est large et permet un montage en toute simplicité. Je n'ai pas choisis un gros fil résistif, mais les trous sont assez gros pour accepter des coils de bourrin. Les pas de vis sont de bonnes qualités, on peut serrer fort les coils sans problème.

Au quotidien, nous avons la vape d'un dripper mais avec une contenance de 3 ml. L'autonomie est très correct, sans avoir besoin de le recharger en permanence.

La cuve est remplie mais on veut vaper un autre liquide, pas de problème. On peut aussi l'utiliser simplement en mode RDA, je trouve ça cool et facile d'utilisation. On enlève le dessus du top cap pour accéder aux coils, on verra quelques gouttes d'un nouveau e-liquide et hop c'est partir pour dripper.

Le Drip Tip est large juste comme il faut et il est agréable en bouche. Cependant, il est trop court à mon goût, les lèvres se posent sur le top cap. Si cela vous dérange, il est possible de mettre par dessus un drip tip 510. L'Ultem est un très bon isolant, même avec une puissance de 100 watts, Il ne chauffe pas.

Le double Airflow est efficace pour une inhalation directe. Le réglage du flux d'air se coulisse facilement et une fois en place il ne bouge pas. Le flux d'air arrive directement en dessous des résistances pour faire ressortir le saveurs.

Pas de doute, le Medusa RDTA est bien un dripper, il est capable de produire des gros nuages. La restitution des saveurs est au rendez-vous, pour une vape gustative.

La vape n'est pas trop chaude, je dirais même quelle est ronde et douce, c'est un vrai plaisir.

Il est gourmand en e-liquide, sa cuve de 3 ml est le minimum syndical pour avoir un peu d'autonomie.

Points positifs :
- Remplissage facile
- Design original
- Bonne finition et robuste
- Mode Hybride RDTA / RDA
- Drip tip en Ultem qui ne chauffe pas
- Hybride dripper / RDTA
- Très gros nuages
- Bonne restitution des saveurs
- Large plateau pour un montage facile en double coils
- Airflow très aérien
- Prix

Points négatifs :
- Très gourmand en liquide
- Drip Tip trop court
- Système de verrouillage pas toujours pratique
- Besoin d'une Box qui accepte le 25 mm
- Pour les experts

Conclusion :

Le Medusa RDTA est une encore bonne surprise de chez Geekvape, peut être son futur best-seller, il fait partie des drippers destiné au cloud chasing.

Les saveurs sont parfaitement restituées, pour une vape plaisir, qui sera raviver vos papilles.

Sa cuve de 3 ml est très agréable pour une utilisation quotidienne, elle procure une autonomie suffisante pour ne pas avoir besoin de le remplir trop souvent.

Nous avons à faire à une vape de qualité et ronde pour un prix très raisonnable.

Attention cet atomiseur est destiné aux vapoteurs experts.

Où acheter le Medusa RDTA de chez Geekvape :
Medusa RDTA de chez Geekvape
Test - Reconstructible - Dripper - Medusa RDTA de chez GeekvapeTest - Reconstructible - Dripper - Medusa RDTA de chez GeekvapeTest - Reconstructible - Dripper - Medusa RDTA de chez Geekvape
Test - Reconstructible - Dripper - Medusa RDTA de chez GeekvapeTest - Reconstructible - Dripper - Medusa RDTA de chez Geekvape

Publié dans Tests, Reconstructible, Dripper

Commenter cet article