Selon le professeur Bertrand Dautzenberg, la cigarette électronique est la mesure la plus efficace contre le tabagisme

Publié le par Monsieur Vapoteur

Selon le professeur Bertrand Dautzenberg, la cigarette électronique est la mesure la plus efficace contre le tabagisme
« Clairement pour. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, l'augmentation du prix du tabac est la mesure la plus efficace pour lutter contre le tabagisme. Lorsqu'on fait grimper les prix de 10 % du paquet de cigarettes, on enregistre 4 % de réduction de consommation. Les spécialistes ont constaté qu'une hausse des prix de 5 % n'agit pas sur la consommation du tabac. Au-dessus de 10 %, les effets sont avérés.

Si l'on enregistrait 42 % d'augmentation, la société bénéficierait de l'effet spectaculaire de la mesure mais seulement les premiers mois. Avec cette idée du gouvernement, les effets seront ressentis sur les quatre ou cinq prochaines années. Je pense qu'il faut augmenter d'un euro tous les ans pendant trois ans. Il faut bien sûr accompagner cette décision des autres mesures notamment la prévention auprès des jeunes. Il faut tout de même noter que l'on entend les buralistes se soulever contre ces augmentations mais selon des rapports budgétaires, ils gagnent toujours plus d'argent. Ils évoquent des achats à l'étranger de cigarettes lorsque les prix augmentent. Ce n'est pas vrai. La véritable contrebande représente 5 %.

Il ne faut surtout pas oublier que le tabac c'est plus de 80 000 morts par an et 200 par jour. Cela veut dire qu'un ou deux avions s'écrasent tous les jours en France et on reste les mains dans les poches. Grâce à l'interdiction de fumer dans les lieux publics et le paquet neutre, nous avons changé l'image du tabac.

Je souhaiterais qu'on aide les gens à arrêter de fumer surtout les plus précaires. Il faut que les palliatifs à la nicotine soient remboursés normalement. Quand on commence à fumer, c'est un véritable virus informatique qui s'insère dans le cerveau. C'est le corps qui exige une cigarette. La bonne nouvelle, c'est que l'on constate actuellement une tendance à la diminution du tabagisme chez les jeunes. Il faut d'ailleurs laisser vivre la cigarette électronique. Les plus jeunes qui essaient de vapoter ne consomment presque pas de nicotine et du coup n'allument pas leur première cigarette. L'objectif du gouvernement pour une génération sans tabac est clair et réaliste. Le tabac est une ruine pour la France et les Français. Les deux mesures à suivre : virer les lobbys des cigarettiers de France et une hausse du prix du tabac. Le reste suivra ».


Source : La Dépêche

Commenter cet article