Les Américains cessent de fumer grâce à la cigarette électronique

Publié le par Monsieur Vapoteur

Les Américains cessent de fumer grâce à la cigarette électronique
Une étude sur la population américaine suggère que les gens qui cessent de fumer sont en hausse depuis l’arrivée de la cigarette électronique.

L’École de médecine de l’Université de Californie et les chercheurs du Moores Cancer Center ont effectué une analyse au niveau de la population des enquêtes nationales menées de 2001 à 2015 et ils ont constaté qu’aux États-Unis, le taux de cessation tabagique a augmenté pour la première fois en 15 ans. L’étude suggère que les cigarettes électroniques ont aidé les utilisateurs à cesser de fumer des cigarettes traditionnelles.

Le taux annuel de personnes, qui cesse de fumer, stagne autour de 4,5 % depuis des années, mais dans l’enquête 2014-2015 du Current Population Survey-Tobacco Use Supplement (CPS-TUS), le taux de cessation tabagique a augmenté à 5,6 %. L’augmentation de 1,1 % est statistiquement significative ce qui représente environ 350 000 fumeurs supplémentaires qui ont cessé de fumer pendant une période de 12 mois.

Shu-Hong Zhu, professeur de médecine familiale et de santé publique à San Diego et son équipe a publié ces résultats dans le British Medical Journal. Zhu attribue l’augmentation taux de cessation, en partie, aux campagnes nationales de lutte contre le tabagisme qui ont commencé à être diffusées en 2012 et une augmentation de la popularité des cigarettes électroniques qui ont augmenté vers 2014.

Notre analyse des données de l’enquête sur la population indiquait que les fumeurs, qui utilisaient également les cigarettes électroniques, étaient plus susceptibles de tenter d’arrêter de fumer et plus susceptibles de réussir selon Zhu. L’utilisation de cigarettes électroniques était associée à un taux d’abandon plus élevé pour les individus et au niveau de la population ce qui entraînait une augmentation du nombre total de personnes qui cessaient de fumer.

Zhu et l’équipe ont examiné la relation entre l’utilisation de la cigarette électronique et l’abandon du tabagisme en utilisant les données recueillies par le CPS-TUS. Ce dernier une enquête nationale auprès des adultes de 18 ans ou plus pour obtenir des informations sur les changements dans l’utilisation des produits du tabac par le pays. Il est basé sur le plus grand échantillon représentatif d’utilisateurs de fumeurs et d’e-cigarettes disponibles même s’il ne s’agit pas d’un essai randomisé.

Les participants à l’enquête ont été interrogés sur leur utilisation de cigarettes traditionnelles et de cigarettes électroniques sur une période de 12 mois. Les chercheurs ont constaté que 65 % des fumeurs, qui utilisaient des cigarettes électroniques au cours des 12 mois précédents, avaient tenté de cesser de fumer des cigarettes traditionnelles contre 40 % des fumeurs qui n’utilisaient pas de cigarettes électroniques. Dans l’ensemble, 8,2 % des fumeurs, qui utilisaient des cigarettes électroniques, ont cessé de fumer des cigarettes traditionnelles tandis que 4,8 % des fumeurs, qui n’utilisaient pas de cigarettes électroniques, réussissaient à cesser de fumer.

Le taux de cessation chez ceux, qui n’ont pas utilisé les cigarettes électroniques, est resté le même par rapport aux années précédentes selon Zhu. Ces données suggèrent que les e-cigarettes jouent le rôle d’un outil de cessation. De précédentes études ont également examiné les cigarettes électroniques comme un outil de cessation et certaines ont conclu que l’utilisation de cigarettes électronique n’aidait pas les fumeurs à cesser de fumer. Une découverte importante dans cette analyse, selon Zhu, est qu’en 2014-2015, les personnes utilisant des e-cigarettes le faisaient de manière intensive. En fait, plus de 70 % des personnes, qui avaient cessé de fumer récemment, utilisaient encore quotidiennement des cigarettes électroniques ce qui pourrait aider à prévenir la rechute selon les chercheurs.

Les personnes, qui utilisent les e-cigarettes sont un groupe auto-sélectionné selon Zhu. Ils peuvent faire mieux avec les cigarettes électroniques parce qu’ils sont déjà motivés pour cesser de fumer. Il est important de regarder l’ensemble de la population incluant les utilisateurs et les autres afin de déterminer si le taux global de cessation a augmenté ou diminué.

Cette étude n’a pas abordé les effets à long terme sur la santé de l’utilisation de cigarettes électroniques. L’étude portait sur la question de savoir si les cigarettes électroniques contribuaient à la capacité des gens à cesser de fumer. L’enquête n’a pas fourni de détails sur le type de cigarette électronique utilisé, ni sur d’autres outils pour cesser de fumer tels que les médicaments ou la pharmacothérapie. Les essais cliniques ont montré que la pharmacothérapie aide certains individus à cesser de fumer. Cependant, dans les années précédant l’utilisation de la cigarette électronique, les taux de cessation tabagique chez l’ensemble de la population n’ont pas changé de manière significative malgré la promotion de la pharmacothérapie selon Zhu.

Cette étude n’a pas permis de déterminer si l’utilisation de cigarettes électronique mène vers le tabagisme. Cependant, le rapport sur le Centre de prévention et de prévention des maladies a signalé récemment que le tabagisme chez les jeunes continue de diminuer rapidement alors que l’utilisation de la cigarette électronique augmentait pendant la même période. L’étude d’UC San Diego a porté sur les adultes. Elle a révélé que la plupart des utilisateurs de cigarettes électroniques fumaient déjà des cigarettes. 2 % des personnes, qui ont signalé qu’elles n’ont jamais fumé de cigarettes, ont essayé des cigarettes électroniques à un moment donné.

D’autres interventions qui ont eu lieu simultanément, comme une campagne nationale montrant des publicités évocatrices mettant en évidence les graves conséquences pour la santé de l’usage du tabac et des efforts de contrôle du tabagisme dans l’État, ont sans aucun doute joué un rôle selon Zhu. Mais l’analyse des données les plus récentes du CPS-TUS présente un cas fort selon lequel l’utilisation de la cigarette électronique a contribué à une augmentation du renoncement au tabac au niveau de la population.


Source : Actualité Houssenia Writing

Commenter cet article