La saga tabac

Publié le par Zaza Richard

La saga tabac
FUMER est l'un des actes les plus encadrés légalement.

Chaque année en France, le tabac tue environ 80.000 personnes. L’ étude la plus récente de l'Organisation Mondiale de la Santé, indique que la cigarette est responsable de 5,7 millions de morts par an dans le monde.

Cette réalité est bien évidente...
Par la vente de tabac, le permis de tuer délibérément est octroyé à tous les pays, et ce depuis des siècles...

SANS AUCUNE SANCTION EN RETOUR.

La culture du tabac a son origine en Amérique, il y a plus de 3 000 ans. Les indiens commencent à rouler les feuilles de tabac jusqu'à obtenir une sorte de grand cigare qu'ils appellent “ tabaco ”.

Avant la découverte des Amériques, le tabac est surtout une plante sacrée et curative, utilisée par des prêtres et des chamanes.

Il sert à communiquer avec les esprits et à apaiser des douleurs.

1492
Christophe COLOMB découvre le tabac à Cuba et l'importe pour la première fois en Europe. A la Cour Espagnole et Portugaise, le tabac est longtemps utilisé comme simple plante d'ornement. Ce n'est qu'au milieu du 16ème siècle que le médecin personnel de Philippe II commence à propager le " médicament universel " - le tabac.

1556
Le moine Angoumois André THEVET ramène pour la première fois des graines du tabac en France.

1560
Le tabac triomphe en France grâce à Jean NICOT. Celui-ci, croyant à l'effet curatif de la plante, envoie de la poudre à la Reine Catherine de Medicis afin de traiter les terribles migraines de son fils François II. Le traitement a du succès et le tabac devient ainsi " l'herbe à la Reine " dont la vente sous forme de poudre est réservée aux apothicaires. En l'honneur de Jean NICOT on appelle le tabac à partir de maintenant " Nicotiana Tabacum ".

1556
Le moine Angoumois André THEVET ramène pour la première fois des graines du tabac en France.

1560
Le tabac triomphe en France grâce à Jean NICOT. Celui-ci, croyant à l'effet curatif de la plante, envoie de la poudre à la Reine Catherine de Medicis afin de traiter les terribles migraines de son fils François II. Le traitement a du succès et le tabac devient ainsi " l'herbe à la Reine " dont la vente sous forme de poudre est réservée aux apothicaires. En l'honneur de Jean NICOT on appelle le tabac à partir de maintenant " Nicotiana Tabacum ".

Sous Louis XIII le tabac est toujours consommé comme médicament en poudre. Mais de plus en plus, on le fume dans la pipe par plaisir.

1629
Le Cardinal de RICHELIEU instaure un Droit de Douane à l'entrée des tabacs qui, à cette époque, étaient encore importés du Nouveau Monde. Cette décision entraîne, 7 ans plus tard, de premières plantations en France, à Clairac (Lot-et-Garonne).

Au milieu du 17ème siècle, il y a déjà un grand nombre d'exploitations, surtout dans les Vallées du Lot et de la Garonne, en Lorraine et en Normandie.

1674
Sous Louis XIV, COLBERT décrète le " Privilège de fabrication et de vente ". Celui-ci est d'abord affermé à des particuliers, puis à la seule Compagnie des Indes. La taba culture devient un Monopole.

1719
La culture est prohibée dans toute la France avec des condamnations qui peuvent aller jusqu'à la peine de mort. Exceptions : la Franche-Comté, la Flandre et l'Alsace.

1791
L'Assemblée Nationale déclare la liberté de cultiver, de fabriquer et de débiter le tabac.

1810
Avec Napoléon Ier, le Monopole exploité par l'Etat est rétabli.

A partir de 1816
L'autorisation de culture est donnée, petit à petit, à quelques départements.

1950
Le tabac est cultivé dans 55 départements, avec 105 000 producteurs sur 28 000 hectares. Après la découverte des effets cancérigènes du tabac quasi simultanément en Grande-Bretagne et aux États-Unis, de grandes campagnes furent lancée dans ces deux pays la même année. En France, ce n’est que seize ans plus tard que nous aurons la loi Veil.

1965
Alertes sanitaires américaines sur les dangers du tabac, qui a un impact négatif sur la santé.

1970
Le règlement de la Communauté Européenne portant sur l'établissement d'une organisation commune des marchés dans le secteur du tabac brut entre en vigueur. Il entraîne l'abolition du Monopole. Immédiatement, les producteurs se préoccupent de leur structuration économique, la maîtrise de la production étant désormais de leur ressort.

1971
La première coopérative tabacole est créée en Alsace. Pendant les 10 années suivantes, des coopératives dans toutes les régions sont établies.

1976
La loi Veil impose des informations et la mention " abus dangereux " sur les paquets de cigarettes, interdit la publicité directe ou détournée et le parrainage des compétitions sportives. Le tabac est prohibé dans les lieux publics où fumer peut avoir des conséquences dangereuses pour la santé (locaux qui reçoivent des mineurs, hôpitaux, locaux où l'on manipule l'alimentation).

1979
L'Union des Coopératives Agricoles de Planteurs de Tabac voit le jour (et en 2009 elle sera renommée « France Tabac U.S.C.A. »).

1985
France Tabac met en route, à Sarlat (Dordogne), l'usine de première transformation de tabacs clairs.

1986
La distribution des " troupes " aux militaires est supprimée en France.

1988
Interdiction de fumer sur les vols domestiques de plus de 2 heures aux USA.

1991
La loi Evin interdit le tabac dans les locaux à usage collectif et les transports, sauf en zone " fumeurs ". Le " message sanitaire " des paquets de cigarettes est renforcé, clarifié et une marque de tabac ne peut plus faire aucune publicité, même pour un autre produit. La vente de tabac est interdite au moins de 18 ans.

1993
L'Union Européenne réforme l'OCM Tabac. Des quotas de production sont instaurés et les primes européennes accordées à la production sont uniformisées dans les différents pays de production. Interdiction de fumer sur tous les vols nationaux, les bars et restaurants.

1995
Privatisation de la Seita ( " Société d'Exploitation Industrielle des Tabacs et Allumettes " ), ancien organisme public assurant un monopole d'Etat, sous la dépendance du ministère de finances.

2000
Interdiction de fumer sur tous les vols internationaux entre les USA et les autres pays.

2003
Une loi interdit les paquets de moins de 19 cigarettes, la vente de tabac aux moins de 16 ans, abaisse le taux maximal de goudron de 15 à 12 mg et retire le tabac de l'indice des prix, ce qui permet de l'augmenter fortement. À noter que les appellations « light », « légères » ou « mild » ont été interdites car ces cigarettes sont en réalité aussi nocives que les « standard ».

2005
Une loi interdit les paquets de moins de 20 cigarettes, impose la mention " Fumer tue " ou " Fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage ", ainsi qu'une série de messages alertant sur la toxicité du tabac.

- Les fumeurs meurent prématurément
- Fumer bouche les artères et provoque des crises cardiaques et des attaques cérébrales
- Fumer provoque le cancer mortel du poumon
- Fumer pendant la grossesse nuit à la santé de votre enfant
- Votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous aider à arrêter de fumer
- Protégez les enfants : ne leur faites pas respirer votre fumée
- Fumer crée une forte dépendance, ne commencez pas
- Arrêter de fumer réduit les risques de maladies cardiaques et pulmonaires mortelles
- Fumer abîme les cordes vocales donc la voix
- Fumer peut entraîner une mort lente et douloureuse
- Faites-vous aider pour arrêter de fumer, téléphonez au 113 (appel gratuit)
- Fumer peut diminuer l'afflux sanguin et provoque l'impuissance
- Fumer provoque un vieillissement de la peau
- Fumer peut nuire aux spermatozoïdes et réduit la fertilité
- La fumée contient du benzène, des nitrosamines, du formaldéhyde et du cyanure d'hydrogène

2006
Entrée en vigueur d'une nouvelle OCM tabac.

Ce règlement, voté par le Conseil Européen en 2004, conduit à la disparition totale des aides directes couplées à la production de tabac à partir de 2010. Par conséquent, certaines régions européennes connaissent alors un effondrement, voire une disparition totale de la culture. En France, la production baisse sensiblement. Un décret impose l'interdiction totale de fumer dans tout lieu public, y compris les entreprises, à compter du 1er février 2007. Cafés, tabacs, restaurants et discothèques ont jusqu'au 1er janvier 2008 pour s'y conformer. Dans les lycées et collèges, l'interdiction s'étend aux cours de récréation.

2009
Une loi interdit sous peine d'amende de vendre tout produit du tabac aux mineurs, y compris les " ingrédients " comme " le papier, le filtre, les encres et les colles ". Elle entre en vigueur le 27 mai 2010, avec la parution du décret d'application.

2010
Un arrêté du ministre de la Santé impose des images chocs et dissuasives sur les paquets de cigarettes : 14 clichés (poumons noircis, dents abîmées etc....) sont choisis sur une liste proposée par l'Union européenne. Les fabricants ont un délai d'un an pour écouler les stocks existants et se mettre en conformité avec la nouvelle législation.

2011
Arrivée en France des premiers " paquets chocs ", avec photos en couleurs, avant leur généralisation le 20 avril. Les fabricants ont cependant eu gain de cause sur les associations anti-tabac car ces images chocs n'occupent que 40% de la surface et seulement sur le dos du paquet.

2012
Aux États-Unis la FDA contraint les cigarettiers américains à révéler 20 additifs contenus dans le tabac.

2013
Au terme d'un bras de fer entre une association de défense des non fumeurs et des restaurateurs parisiens, la Cour de cassation prononce le 14 juin 2013 l'interdiction de fumer sur les terrasses de café entièrement closes par des bâches, de la façade à la couverture.

2014
La ministre de la Santé Marisol Touraine annonce que la France va adopter le paquet de cigarettes neutre pour le rendre moins attractif. Le tabac sera interdit dans les espaces publics de jeux pour enfants et dans les voitures transportant des enfants de moins de 12 ans, tout comme le vapotage dans certains lieux publics.

Mars 2016
Les cigarettes au menthol seront interdites à partir de 2020. Un délai de six mois sera donné aux fabricants pour écouler leurs stocks. Il est reproché aux cigarettes mentholées de désensibiliser certains récepteurs de la nicotine dans les voies respirateurs ce qui limite l'irritation de la gorge des fumeurs et leur permet d'inhaler plus en profondeur.

2016
Marisol Touraine annonce le 1er novembre la hausse du forfait annuel de remboursement des substituts nicotiniques, le faisant passer de 50 à 150 euros.

2017
Le 1er janvier, les buralistes français ne peuvent vendre uniquement que des paquets neutres, sans logo ni couleur spécifique, une mesure généralisée à tous les autres types de tabac : mini paquet, cigarettes slim, cigarettes au goût de menthe ou de fruit.

Finis les paquets gris métallisé, blanc, noir ou rouge, dont les derniers exemplaires sont écoulés sur les derniers mois de l’année 2016 chez les revendeurs. Désormais, ils sont tous kaki et beaucoup moins identifiables : l'inscription de la marque est uniformisée, avec une seule typographie et une seule couleur.

Février 2017
Le gouvernement annonce qu'il va imposer à des cigarettes fines et cigarillos de changer de noms. Les marques concernées sont Vogue, Corset, Fine et Allure (cigarettes fines) ainsi que les marques de cigares et cigarillos Café crème, Paradiso et Punch. Les industriels devant désormais choisir d'autres appellations s'ils veulent continuer à vendre leurs produits.

A cette même date, la ministre de la Santé annonce aussi une hausse des tarifs du tabac à rouler. " C'est variable, autour d'1,50 euros ", comme le prévoyait le plan de financement de la Sécurité sociale, selon Marisol Touraine.

Et la saga va continuer...

C’est bien loin d’être terminé

Publié dans Articles, Tabac, Politique, Economie

Commenter cet article