Le vapotage dans le monde

Publié le par Monsieur Vapoteur

Le vapotage dans le monde
Dans six mois, il sera interdit de vapoter dans les transports, les établissements scolaires ou dans certains lieux de travail en France. A travers le monde, on oscille entre grande tolérance et grande fermeté..

La Russie laisse faire

Parmi les pays les plus permissifs, on trouve la Russie où il n'existe aucune réglementation, aucune interdiction. En ce moment, les Russes succombent au vapotage car une loi votée en 2013 a fermement encadré la cigarette classique. Forcément les Russes se sont adaptés et ce sont surtout les 18-30 ans qui vapotent.

Pas d'interdiction non plus au Portugal. En revanche, une taxe sur le liquide des cigarettes électroniques est venue frapper les utilisateurs. En raison de cette taxe, beaucoup de boutiques ont fermé au Portugal et finalement la taxe a été allégée. En Italie, vapotage à (presque) tous les étages, mais une taxe importante frappe la e-cigarette, de la même manière que le tabac.

La Grande-Bretagne rembourse le vapotage

Dans le groupe des pays permissifs, les Britanniques ont décidé de rembourser la cigarette électronique car le ministère de la Santé considère que le vapotage est 95% moins dangereux que le tabac. La cigarette électronique est considérée comme un moyen de sevrage tabagique. Conséquence, les médecins sont autorisés à prescrire une marque de e-cigarettes pour aider les patients à arrêter le tabac. Et là, remboursement.

La mesure est très populaire en Grande-Bretagne où l'on compte environ trois millions de vapoteurs. En revanche tous les médecins ne sont pas d'accord avec cette réglementation car certains considèrent que le vapotage est dangereux pour la santé.

Encadrement

De nombreux pays ont choisi d’encadrer le vapotage. Les restrictions se jouent sur plusieurs niveaux. L'interdiction de la vente aux mineurs, en Grèce, Roumanie, Croatie ou Pologne.

Après, il a les interdictions de vapoter dans les lieux publics, comme en Espagne. Enfin, en Allemagne, la restriction se fait sur les points de vente. La vente de e-cigarettes se fait uniquement en pharmacie dans plusieurs régions allemandes, et également sur internet.

Des amendes record en Asie

Les pays les plus restrictifs se situent en Amérique latine où l'Argentine, le Brésil et le Mexique interdisent la vente. Et aussi l’Asie, avec Singapour qui est déjà particulièrement sévère vis à vis des fumeurs de tabac.

Sans surprise, le vapotage est interdit, mais surtout, il est interdit de posséder une e-cigarette. Les contrevenants risquent 5.000 dollars d'amende. A Hong Kong, ça peut aussi coûter des milliers de dollars. Un comble quand on sait que les cigarettes électroniques sont fabriquées en grande partie à Hong Kong.


Source : France info

Commenter cet article