Deux Français lance leur marque de cigarette électronique " Kimsun "

Publié le par Monsieur Vapoteur

Deux Français lance leur marque de cigarette électronique " Kimsun "
C'est à Tarbes que va se situer la plateforme européenne de distribution d'une e-cigarette révolutionnaire de marque Kimsun, le leader mondial du secteur.

L'histoire commence en 2013. Mickaël Genais ouvre ce que l'on appelle désormais un vapostore, la boutique JWeill, non loin de la halle Marcadieu.

En 2016, il ouvre un second point e-vente, La Boutique du vapoteur, à Vic, mais surtout il rencontre Alexis Dauge, un jeune Palois qui a monté une société de fabrication de liquides à vapoter, Biofrance, qu'il distribue aux quatre coins de l'Hexagone.

Complémentaires donc, et ils décident d'aller un peu plus loin. En Chine plus précisément, où se trouvent tous les fabricants de cigarettes électroniques, dont le leader mondial Kimsun.

« Nous sommes allés les voir, à Shenzen, et le courant est passé. Ils nous ont confié l'exclusivité de la distribution de leur nouvelle cigarette électronique pour l'Europe de l'Ouest et la Russie. » Rien que ça.

Ils créent alors la société Kimsun Europe, et depuis, Mickaël a passé beaucoup de temps dans les avions à la rencontre des distributeurs dans tous les pays. Mais ça y est, la première livraison de la nouvelle cigarette électronique est arrivée vendredi.

« 5.000 pièces pour commencer, mais la semaine prochaine, on va en recevoir 20.000, que l'on va réexpédier. Au total, on prévoit, et c'est un minimum, de 200.000 à 300.000 cigarettes électroniques par an, au niveau européen, le marché est en pleine expansion. »

Et c'est par Tarbes que tout va passer. « Pour le moment, on a un endroit que l'on a adapté pour stocker, mais il va falloir que l'on investisse dans un local, à terme, où l'on stockera aussi les liquides. » Bref, un joli business plan, comme on dit...

À propos, qu'est-ce qu'elle a de révolutionnaire cette cigarette électronique ?

« C'est un concept entièrement nouveau, le réservoir est intégré, il n'y a donc aucune fuite, elle est dotée d'une batterie longue autonomie, elle est design, et surtout, son fonctionnement est entièrement automatique, le dosage air/liquide et surtout la température sont toujours au meilleur niveau. On a jamais été aussi près de la vraie sensation d'une cigarette «normale», ce qui en fait donc un excellent produit pour aider au sevrage tabagique. »

Quant à son prix, 44,90 €, un peu plus élevé que celui de ses concurrentes classiques, il est justifié : « Oui, en fait, elle n'a pas de concurrence puisque c'est la seule qui soit aussi perfectionnée, sûre et qui offre une sensation très proche du naturel ».

Le bon produit, donc, la bonne approche commerciale, tout pour réussir...


Source : La Dépêche

Commenter cet article

ludovic.g 23/03/2017 20:40

"Le leader mondial Kimsun"
Connait pas, pourtant plus de 4 ans de vape et jamais entendu parler, même sur les sites de vente chinois.
Système propriétaire, cool ça va faire des déchet à recycler ou non recyclable, super pour l'écologie.
Ça se recharge avec ce que l'on veut en liquide ou c'est vraiment scellé?
A voir comme ça, je dirai scellé, donc système à la BigT comme la numéro 1 à NY.
Pour moi, c'est next et à jamais.

Vape 22/03/2017 21:33

Light Tobacco... Loin d'être génial cette accroche.