En Israël, le ministère de la Santé propose de nouvelles lois contre le tabagisme et la cigarette électronique

Publié le par Monsieur Vapoteur

En Israël, le ministère de la Santé propose de nouvelles lois contre le tabagisme et la cigarette électronique
Il souhaite multiplier les zones non-fumeurs autour des endroits qui touchent les enfants et des aires de jeux.

Le directeur des services de santé publique israéliens, le professeur Itamar Grotto, a soumis mercredi à la Knesset une liste de mesures visant à réduire le nombre de citoyens frappés par le tabagisme passif, rapporte mercredi le site d’informations Arutz 7.

" Israël a eu, par le passé, les meilleures lois contre le tabagisme, mais nous avons pris du retard. Le ministère de la Santé a l'intention de régler ce problème et nous avons déjà élaboré plusieurs propositions de loi ", a déclaré M. Grotto.

Bien que fumer reste interdit dans de nombreux lieux publics, et que l'Etat hébreu dispose déjà de plusieurs mesures contre le tabagisme, celles-ci ne sont pas toujours respectées.

Dans la pratique, si une municipalité choisit de ne pas les appliquer, c'est au citoyen d'appeler la police. Mais bien souvent, lorsque celle-ci arrive, la fumée s'est déjà estompée.

" Il s'agit de points, sur lesquels le ministère de la Santé souhaite avancer, comme l'augmentation des taxes sur les cigarettes électroniques, la limitation des publicités pour le tabac dans les médias, et l'élargissement des zones non-fumeurs ", a indiqué Grotto.

" Nous voulons l’interdiction de fumer dans les lieux publics, comme les stades ouverts, et multiplier les zones non-fumeurs autour des endroits qui accueillent des enfants, comme les terrains de jeu. En ce qui concerne le tabagisme en présence d'enfants dans la voiture, c'est un sujet sur lequel nous travaillons, car il est beaucoup plus difficile de mettre en place des mesures qui seraient respectées par tous. Peut-être que cela peut être ajouté aux lois soumises par le ministère des Transports mais il y a des désaccords là-dessus ", a ajouté le professeur.

" Il sera également interdit de fumer dans les zoos et les lieux qui accueillent des spectacles en plein air, et nous voulons fermer les zones fumeurs dans des endroits comme les restaurants et la Knesset ", a-t-il indiqué.

M. Grotto a précisé que ces lois pourraient entrer en vigueur rapidement, et sans passer par le processus législatif habituel.

Même si le tabagisme était en baisse en 2016, près de 40% des Israéliens sont fumeurs au moment où ils terminent leur service militaire.


Source : i24 News

Commenter cet article