En Belgique, les commerçants spécialisés dans l'e-cigarette contraint de jeter une partie de leur stock

Publié le par Monsieur Vapoteur

En Belgique, les commerçants spécialisés dans l'e-cigarette contraint de jeter une partie de leur stock
La nouvelle législation sur les cigarettes électroniques est entrée en vigueur. Beaucoup plus strict, le marché de l’e-cigarette s’apparente désormais à celui de la cigarette classique. Interdiction de faire tester les clients en magasin, offres beaucoup plus réduites… Les commerçants spécialisés ont été contraints de se débarrasser d’une grosse partie de leur stock et tremblent pour leur avenir.
Ouvert il y a trois semaines dans le piétonnier à Arlon après deux mois de travaux et quelques milliers d’euros d’investissement, le magasin « Vape in the City » dédié à la cigarette électronique pourrait bien voir son avenir s’assombrir. En cause, la nouvelle législation concernant l’e-cigarette entrée en vigueur depuis ce mardi. Plusieurs règles strictes régissent maintenant le marché de la cigarette électronique. En magasin, les flacons de recharge ne pourront plus excéder 10ml et le packaging devra être mieux adapté. La notice devra également être écrite dans les trois langues du pays et comporter les mêmes avertissements indiqués sur les paquets de cigarettes classiques. « Bref, nous avons tout simplement dû nous débarrasser de la majorité de notre stock », regrette Corinne Vion, la gérante du magasin arlonais. « Et c’est tout simplement direction poubelle avec la perte financière qui en découle ! »


Source : La Meuse

Commenter cet article