Les vapoteurs belges sont furieux, la loi qui encadre la cigarette électronique va créer une véritable apocalypse

Publié le par Monsieur Vapoteur

Les vapoteurs belges sont furieux, la loi qui encadre la cigarette électronique va créer une véritable apocalypse
La cigarette électronique est définitivement entrée dans les mœurs en Belgique. Et de nombreuses études très sérieuses estiment qu'elle n'est pas mauvaise pour la santé et qu'elle contribue à aider les gens à arrêter le tabac. Les législateurs belges ne sont pas tout à fait du même avis : c'est ce qu'il ressort de la loi qui encadre la vape et qui entrera en vigueur le 17 janvier prochain.

Les vapoteurs de Belgique ont découvert l'arrêté royal le 17 novembre dernier déjà, dans le Moniteur belge. Et ils sont plutôt inquiets de ce qu'ils y ont lu : assimiler " le vapotage au tabac est un non-sens et un danger pour des milliers de fumeurs et pour les vapoteurs qui étaient sortis du tabac grâce à cet outil ".

L'objet de leur colère se trouve entre autres dans l'article 5 de la loi qui est lié aux avertissements. Ainsi, les emballages des produits nécessaires à la vape devront arborer " des avertissements sanitaires ", encadrés d'une bordure noire.

" Pas recommandé aux jeunes et aux non-fumeurs "

Les flacons de recharge comprendront également un dépliant dans lequel il devra être signalé que le produit " n'est pas recommandé aux jeunes et aux non-fumeurs ". La loi souligne aussi " l'effet de dépendance et de toxicité ".

Cela concerne également les limitations de quantité à 10ml par flacon, le plafonnement du taux de nicotine à 20mg, ou encore les interdictions : " L'interdiction de toute publicité, mécénat ou propagande sur l'e-cigarette, l’interdiction pour les groupes ou associations sauf médicales (Tabac Stop par exemple) de promouvoir l’usage de l'e-cigarette, l'interdiction des groupes et pages Facebook qui font la promotion de l'e-cigarette. " Bref, un très mauvais signal selon l'Union belge des vapoteurs.

Rester " prudents et vigilants "

Du côté du SPF Santé, on confirme que la loi devrait entrer en application: "Cela entrera en vigueur dès le 17 janvier, comme prévu. Actuellement, il y a un recours au Conseil d’État. Ce sera traité le 13 décembre. Si on gagne, la date sera maintenue au 17 janvier. Si on perd, ce sera reporté", peut-on lire dans la Libre Belgique.

Le SPF Santé assure que son objectif n'est pas d'interdire la cigarette électronique sur le long terme mais ils veulent rester " prudents et vigilants ". Et à ceux qui l'accusent de vouloir nuire aux personnes qui essayent de stopper le tabac, le porte-parole Jan Eyckmans, assure à La Libre qu'il " y a énormément " d'alternatives. " Il n’y a jamais eu autant de moyens déployés pour arrêter la dépendance à la cigarette. Il y a des solutions simples comme les patchs par exemple. La ligne Tabac-Stop est un soutien, comme le remboursement des visites chez le tabacologue ", poursuit-il.

150.000 vapoteurs quotidiens

En Belgique, la vape est vraiment entrée dans les mœurs. Tout le monde connait au moins une personne qui s'y est mise. 10% des Belges auraient déjà testé la chose en fait tandis que 150.000 personnes l'utilisent quotidiennement.

L'Union belge des vapoteurs a donc décidé de répliquer et veut lancer une action en justice : " Amis Belges, c’est peut être la dernière chance de défendre votre droit à vaper, c’est à vous de vous mobiliser pour qu’une action en justice devienne possible ".


Source : News monkey

Commenter cet article