Un quart des Français favorable à une interdiction totale du tabac

Publié le par Monsieur Vapoteur

Un quart des Français favorable à une interdiction totale du tabac
Selon un sondage de l'Institut CSA pour Direct Matin, les non-fumeurs se montrent aussi très favorables à une augmentation des prix, tandis que les fumeurs privilégient le remboursement des aides à l'arrêt du tabac.

Les Français ne sont pas copains avec le tabac. Un sondage de l'Institut CSA pour Direct Matin révèle que plus d'un quart d'entre eux juge que l'interdiction totale du tabac serait la mesure la plus efficace pour faire baisser la consommation de cigarettes.

Parmi six propositions, 27% des personnes interrogées estiment qu'"interdire totalement le tabac" serait la mesure la plus efficace. La proportion monte à 29% chez les non fumeurs et est de 23% chez les fumeurs. "Il existe un consensus sur l'interdiction du tabac. Les Français, de plus en plus préoccupés par leur santé, sont prêts à envisager cette mesure extrême et, évidemment, infaillible", explique Jérémie Piquandet, directeur de clientèle au pôle Society chez CSA auprès de Direct Matin.

Hausse du prix versus remboursement des aides au sevrage

Les deux autres mesures plébiscitées sont financières: augmenter le prix des paquets de cigarettes et rembourser totalement les aides au sevrage, jugées les plus efficaces chacune par 24% des sondés. L'écart est toutefois net entre fumeurs et non fumeurs. Les premiers privilégient à 39% le remboursement des aides à l'arrêt du tabac et à seulement 15% la hausse des prix. Les non fumeurs pensent eux à 27% qu'une augmentation des prix serait la mesure la plus efficace, quand 18% citent le remboursement des aides au sevrage.

Les autres mesures suggérées étaient l'interdiction des cigarettes uniquement dans les lieux publics (jugée la plus efficace par 12% des interrogés), l'augmentation des mesures de prévention (10%) et l'interdiction des cigarettes dans les films, livres et autres produits culturels (3%). Pour les Français, la prévention contre le tabagisme ne semble donc pas être l'arme la plus efficace.

Le sondage a été réalisé entre les 8 et 10 novembre sur internet, auprès d'un échantillon représentatif de 1 003 Français de plus de 18 ans.


Source : L'Express

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article