Il n’y a pas de fumée sans feu

Publié le par Monsieur Vapoteur

Il n’y a pas de fumée sans feu
Devant la multiplication des mentions d’accidents imputés aux batteries de cigarettes électronique, l’Aiduce tient à apporter quelques précisions. Les derniers accidents (Josh H. à Owensboro au Kentucky en février 2016, Cédric B. à Saint-Jory en septembre 2016 et Amine B. à Toulouse en octobre 2016) se traduisant par une explosion sont à imputer à la mauvaise utilisation des accumulateurs en dehors des appareils.

Le stockage de ces accumulateurs ne saurait se faire sans une protection des bornes électriques pour éviter tout contact avec des parties métalliques (menue monnaie, clefs, etc.).

L’Aiduce a publié en août 2015 une brochure concernant la sécurité qui donne, entre autre, la marche à suivre pour stocker et transporter ses accumulateurs : “Toujours protéger les accus (dans une boîte à accus en plastique) pour les transporter hors du mod, afin d’éviter qu’ils n’entrent en contact au niveau des pôles + ou -, entre eux ou/et avec des objets métalliques, sous risque de court-circuit et surchauffe”. Il existe aussi aujourd’hui des étuis en silicone pour remplir ce rôle, parfois offerts par les commerces avec les batteries.

Pascal Macarty a également publié un document sur l’usage des accumulateurs, récemment complété par Mooch [en] qui passe énormément de temps à tester et donner des conseils sur les accumulateurs utilisés par les vapoteurs.

L’Aiduce s’étonne tout de même de la forte médiatisation de ces accidents de faits-divers, en synchronisation avec les annonces de Tabac Info Service concernant l’opération Moi(s) Sans Tabac. Il semble que médias et Ministère de la Santé oublient d’informer le public que sur ce triste plan des incendies aussi, le vapotage est bien moins dangereux que le tabac fumé...


Source : Aiduce

Commenter cet article