Éric Cardot, pneumologue à Béthune recommande vivement la cigarette électronique

Publié le par Monsieur Vapoteur

Éric Cardot, pneumologue à Béthune recommande vivement la cigarette électronique
Éric Cardot est pneumologue à Béthune. Pour lui, la cigarette électronique doit être proposée au fumeur qui souhaite arrêter. Il ne comprend pas le climat de suspicion qui flotte dans l’air.

Que pensez-vous de la cigarette électronique ?

J’en pense que c’est très bien ! Dans le cadre du sevrage tabagique, c’est une excellente chose, je la recommande vivement. La gestuelle est conservée, et il y a possibilité de diminuer progressivement les doses. Le seul véritable problème c’est que certains jeunes commencent par la cigarette électronique et que ça peut les inciter à fumer.

Il n’y a pas vraiment d’étude sur le sujet...

Bien sûr que si ! Il y a eu des études de faites. Nous avons tout de même dix années de recul maintenant.

Et elles disent que la e-cigarette n’est pas nocive ?

Attention, je ne dis pas qu’il s’agit d’eau minérale. Mais elle est 500 moins nocive que la cigarette. Il suffit de regarder ce qu’il y a dedans. Le liquide contient la même substance que celle utilisée pour diffuser des fumigènes lors de concerts. Ça n’est pas nocif pour la santé. Certains rapportent que le fait de chauffer la nicotine est cancérigène. Sans doute qu’il y a des choses pas terribles, mais pas plus que pour celui qui a une cheminée feu de bois.

Vos confrères pensent la même chose ?

Ici dans notre cabinet, oui. Et globalement, la société savante de pneumologie pense que c’est plutôt bien que pas bien. Il y a beaucoup de publications sur le sujet. Mais tout le monde n’a pas un discours aussi tranché. Personnellement, je pense qu’il faut le proposer au fumeur, même si ce n’est pas la panacée.

Certains parlent d’eau dans les poumons. Vous avez déjà eu ce type de problèmes à traiter ?

Absolument pas, c’est tout bonnement impossible.

D’autres parlent de toux...

Évidemment, comme quelqu’un qui arrête de fumer sans cigarette électronique. C’est le fait d’arrêter de fumer la cigarette qui provoque cela. C’est plutôt bon signe en réalité. Le problème est que certains pensent en effet que c’est dû à la cigarette électronique, et se remettent à fumer.

Que pensez-vous de la loi et du fait qu’on montre du doigt la cigarette électronique ?

On ne comprend pas bien. Il y a un climat de suspicion général, c’est étrange. Résultat, les gens continuent de fumer. Mais en France, il y a le principe de précaution.


Source : Le journal du Montreuil

Commenter cet article