Vidéos - La Fédération Addiction prévient que le vapotage est nettement moins risqué que la cigarette

Publié le par Monsieur Vapoteur

Pour Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction, il y a des vertus à orienter les jeunes fumeurs vers la cigarette électronique plutôt que la cigarette classique.

INTERVIEW

Un guide pratique, rédigé par la Fédération Addiction, sera bientôt mis à la disposition des médecins. Et parmi les conseils prodigués, l'un retient particulièrement l'attention. Les addictologues préconisent en effet d'orienter les mineurs fumeurs vers la cigarette électronique pour éviter qu'ils ne succombent totalement à la cigarette classique. Or, la e-cigarette est, pour l'instant, interdite à la vente pour les moins de 18 ans.

Alternative. Pour Jean-Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction, il ne s'agit pas là d'encourager les praticiens à violer la loi. Mais bien de " laisser une place à la réduction des risques ". " Dans la réduction des risques, la cigarette électronique a un rôle à tenir ", a expliqué le médecin mardi, sur Europe 1. " En donnant les conseils qui vont avec, comme être attentif à la qualité, ne pas se tromper sur [la présence ou non] de nicotine ", le vapotage peut constituer une alternative au tabagisme pour les fumeurs qui ne parviennent pas à arrêter totalement.

" Moins risqué que la cigarette ". L'addictologue rappelle ainsi que la e-cigarette représente un moindre mal. " On sait qu'il y a quelques risques avec le vapotage, mais on sait que c'est nettement moins risqué que la cigarette. " Alors qu'entre 20 et 30% des jeunes sont des fumeurs réguliers, et que les mineurs " restent une cible importante " de l'industrie du tabac, l'enjeu de santé public est donc considérable. Par ailleurs, Jean-Pierre Couteron minimise les risques de voir un fléau en remplacer un autre. " On sait qu'en France, les mineurs non fumeurs ne se sont pas rués vers la cigarette électronique " lorsqu'elle a commencé à être commercialisée.


Source : Europe 1
Vidéos - La Fédération Addiction prévient que le vapotage est nettement moins risqué que la cigarette

Commenter cet article