Une analyse de la Fivape … vers les cinq millions d’utilisateurs en 2017 ?

Publié le par Monsieur Vapoteur

Une analyse de la Fivape … vers les cinq millions d’utilisateurs en 2017 ?
« Le marché progresse globalement depuis 2012, et le nombre de vapoteurs continue d’augmenter en 2016 » annonce Rémi Parola, coordinateur de la Fivape (Fédération interprofessionnelle de la Vape) dans L’annuaire 2016 de la Revue des Tabacs.

« Nous constatons également que des fumeurs qui avaient essayé la vape il y a deux ou trois ans sans l’adopter reviennent actuellement chez les adhérents de la Fivape et réussissent à arrêter de fumer (de manière traditionnelle, ndlr). Une des priorités pour la Fivape en 2016 : participer à la détermination de chiffres fiables et répétables pour le marché de la vape ».

• Sur le nombre de boutiques spécialisées : « l’activité des magasins spécialisés, pour les six premiers mois de l’année 2016, se porte bien, même si nous restons vigilants en raison de l’impact de la directive européenne pour les professionnels et les utilisateurs, qui pourraient être pénalisés par un cadre réglementaire disproportionné. En 2016, le nombre de magasins spécialisés s’est stabilisé autour de 2000 (…)

• À propos du nombre de vapoteurs : « le nombre de vapoteurs poursuit sa progression, et le chiffre de cinq millions d’utilisateurs pourrait être atteint en 2017 (…) un mouvement de fond soutient la réduction des risques du tabagisme via les produits de la vape. Enfin, le bouche à oreille reste le meilleur des prescripteurs ».

• Sur les buralistes et la bataille judiciaire avec les boutiques spécialisées : « il s’agit d’un faux problème et les polémiques sont derrière nous. La légitimité des magasins spécialisés (…) doit être respectée ».

• Sur la e-cigarette « made in France » : « les e-liquides français sont en position de force sur leur marché national, de l’ordre de 70 % des ventes. Par ailleurs, il y a des opportunités à l’international, qui sont à saisir pour les produits de la vape made in France. Pour les matériels, la catégorie reste très largement dominée par des produits fabriqués en Chine, même si des initiatives européennes et américaines, notamment de la part de start-up, pourraient bouleverser la donne ».


Source : Le monde du tabac

Commenter cet article