Au Québec, la Loi sur le tabac manque de clarté

Publié le par Monsieur Vapoteur

Au Québec, la Loi sur le tabac manque de clarté
La contravention reçue par la direction du Festival international des Rythmes du monde (FIRM) pour avoir contrevenu à la Loi sur le tabac surprend et inquiète d'autres organisateurs d'événements, qui estiment que les nouvelles dispositions de la Loi sur le tabac ne sont pas claires.

Le directeur et fondateur du FIRM, Robert Hakim, ne s'attendait pas à recevoir un constat d'infraction de 680 $ de la part des enquêteurs du ministère de la Santé et des Services sociaux. Ceux-ci auraient surpris quatre festivaliers à fumer dans des endroits où il leur était interdit de le faire, au cours de la 14e édition de l'événement qui s'est conclue samedi.

M. Hakim trouve absurde que la responsabilité de surveiller l'ensemble des terrasses des restaurants du centre-ville de Chicoutimi lui revienne. Tout comme il est étonné qu'on lui remette la contravention sans lui avoir préalablement donné des avertissements ou encore fourni du matériel promotionnel destiné à faire de la prévention.

Il entend contester le billet d'infraction.

Les responsables du Festival des vins de Saguenay et de Jonquière en musique admettent qu'ils ne savent pas à quoi s'en tenir avec les nouvelles règles entourant la Loi sur le tabac.

Ils se pencheront sur cette problématique d'ici le retour de leurs festivals respectifs l'été prochain.

« Avec 45 000 personnes en deux jours, peut-on réellement contrôler chaque personne », s'interroge Charles Boudreault du Festival des vins de Saguenay. « Ça m'apparaît une tâche pratiquement impossible. »

« On est déjà la police de l'alcool, devons-nous devenir la police de la cigarette ? », s'inquiète, de son côté, Alain Tremblay de Jonquière en musique. « Ce n'est pas drôle d'aller dire à nos festivaliers qu'ils ne peuvent pas fumer sur le site. Ils nous envoient promener, ce n'est pas trop long. »

Le ministère de la Santé, chargé d'appliquer la Loi sur le tabac, a confirmé que ses inspecteurs ont visité d'autres festivals au cours de l'été, mais il refuse de préciser le nombre de billets d'infraction qui ont été émis.


Source : Le journal de Québec

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article