Au Bénin, l'industrie du tabac prédispose les enfants à devenir des fumeurs

Publié le par Monsieur Vapoteur

Au Bénin, l'industrie du tabac prédispose les enfants à devenir des fumeurs
L’Ong Initiative pour l’éducation et le contrôle du tabagisme (Iect) a organisé, mardi 16 août 2016 à la maison de la société civile à Cotonou, un atelier à l’intention des journalistes, les Ong partenaires et des parents d’élèves pour vulgariser les résultats d’une enquête sur les tactiques de l’industrie du tabac relatives à la promotion et la vente des produits du tabac à proximité des écoles

L’industrie du tabac cible les jeunes élèves au Bénin. C’est ce qui ressort de l’enquête sur les tactiques de l’industrie du tabac relatives à la publicité, la promotion et la vente des produits du tabac à proximité des écoles. L’enquête a été menée par l’Ong Initiative pour l’éducation et le contrôle du tabagisme (Iect) en collaboration avec l’Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique (Atca). La vulgarisation des résultats de cette enquête a été faite lors d’un atelier auquel ont pris part des journalistes, des Ong partenaires, les représentants des parents d’élèves, du ministre de l’enseignement secondaire. Elle a porté sur neuf écoles primaires et secondaires de Cotonou.

L’enquête a révélé que dans un rayon de 100 mètres autour des neuf écoles enquêtées, il existe un total de 108 points fixes de vente de produits du tabac, soit une moyenne de 12 points par école avec au moins un de ces points de vente est proche et facilement visible depuis l’entrée principale. L’école primaire publique Charles Guillot de Zongo et le Collège d’enseignement général Akpakpa-Centre qui sont les plus exposés avec respectivement 27 et 11 vendeurs ambulants. 89% des écoles enquêtées ont dans leurs environs des affiches de publicité du tabac. 67% ont autour d’elles des murs et bâtiments ayant des publicités de tabac et autour de 45% des écoles avaient des épiceries ayant des publicités du tabac sur leurs fenêtres et portes. 89% des écoles enquêtées ont autour d’elles des épiceries ayant exposé des produits du tabac sur le comptoir.

Des recommandations ont été formulées dont la mise en application effective de l’interdiction de la publicité, la promotion du tabac et le parrainage et l’interdiction de la vente des produits du tabac autour des établissements scolaires. Il faut aussi instaurer l’affichage de la mention ‘’vente interdite aux mineurs’’ dans tous les points de vente et soutenir les efforts de la société civile afin qu’elle puisse contribuer à l’adoption et la mise en œuvre des politiques efficaces de lutte anti tabac au Bénin.


Source : La nouvelle tribune

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article