5 idées reçues sur le tabac

Publié le par Monsieur Vapoteur

5 idées reçues sur le tabac
Fumer tue, c’est une certitude. Mais êtes-vous sûr de vos connaissances sur le tabac ?

" Halte aux idées reçues ".

Et pour cause, beaucoup de fausses idées circulent en matière de nicotine. D’après le Baromètre Cancer 2010, 70 % des personnes interrogées pensent que faire du sport régulièrement permet de " nettoyer ses poumons ".

Faire du sport permet de nettoyer les poumons

Non, faire du sport ne permet pas d’éliminer les composés toxiques du tabac. Même après une activité physique, "les goudrons continuent de se déposer à l’intérieur des bronches, sur les cils vibratiles", précise le tabacologue. De plus, "fumer réduit les capacités pulmonaires car le monoxyde de carbone prend la place de l’oxygène dans les poumons ", ajoute le spécialiste. Résultats : vous avez moins de souffle et êtes moins performant. Et si vous préférez vous en griller une après votre séance, sachez que c’est une très mauvaise idée. "On respire plus profondément après un effort, ce qui accentue les dépôts et les risques cardiaques notamment." Le seul moyen de nettoyer ses poumons efficacement reste d’arrêter de fumer.

Le cancer des poumons ne touche que les seniors

Les jeunes sont insouciants et ne réalisent pas toujours les risques. Ils seraient ainsi près de 200.000 à se laisser tenter par la clope. Or, " plus on commence tôt, plus la maladie peut se déclarer tôt ", affirme le spécialiste. Un cancer du poumon peut ainsi se développer à l’âge de 35 ans. " Certaines personnes peuvent être protégées plus longtemps grâce à leur gênes mais cela dépend de la pathologie ", précise encore Olivier Smadja.

Fumer 4 cigarettes par jour n'est pas dangereux

Erreur ! Certes, la toxicité du tabac dépend en partie de la quantité totale de tabac consommée mais surtout du nombre d’années passées à fumer. Ainsi, fumer même une seule cigarette par jour pendant 3 ans suffit à provoquer un cancer du poumon. Le risque d’infarctus du myocarde est également multiplié par trois.

Fumer quand les enfants ne sont pas là les protègent

Vous pensez protéger vos proches en ne fumant pas dans la même pièce qu’eux ?

Et bien c’est faux. Les produits toxiques de la fumée de tabac restent en suspension dans l’air et se déposent sur les murs, rideaux etc. Cependant, " il vaut mieux fumer dans une autre pièce qu’à côté d’eux ", temporise le tabacologue. Le mieux reste évidemment de sortir ou se mettre à la fenêtre et bien sûr... d'arrêter totalement.

Les cigarettes " light " sont moins nocives que les ordinaires

Pour être rassasié en nicotine, " un fumeur qui passe aux cigarettes plus légères a tendance à augmenter sa consommation et à inhaler plus profondément ", explique Olivier Smadja. Conséquence : il inhalera des doses plus importantes des composés toxiques. C’est un effet pervers. C’est d'ailleurs pour cette raison que la mention " light " a été retirée des paquets, même s’ils ont gardé leur couleur jusqu'à l'arrivée des paquets neutres.


Source : Metro News

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article