La e-cigarette peut aujourd’hui délivrer la nicotine de manière constante !

Publié le par Monsieur Vapoteur

La e-cigarette peut aujourd’hui délivrer la nicotine de manière constante !
Il y a quelques jours, nous apprenions qu’une nouvelle méthode pour mesurer plus précisément les émissions de nicotine par les cigarettes électroniques, avaient noté une restitution plus constante de cette substance avec les clearomiseurs de dernière génération qu’avec les atomiseurs ou cartomiseurs de première génération.

Le docteur Konstantinos Farsalinos, qui a beaucoup œuvré, ces dernières années, au niveau de connaissance sur la e-cigarette a reconnu que cette avancée avait un intérêt tant sur le plan réglementaire que sur la question du sevrage et de la lutte contre le tabagisme...

Une nécessité physiologique

La nicotine est la seule substance addictive de la cigarette à combustion (il y en a au total des centaines) que la cigarette électronique entend restituer à l’ancien fumeur. Cependant, le vapoteur assimile la nicotine contenue dans la vapeur de cigarette électronique différemment du fumeur qui reçoit sa nicotine par le biais de la fumée de cigarette. Comme le démontrait Jacques Le Houezec au colloque organisé par la revue le Flyer en février dernier, le plaisir lié à l’absorption de la nicotine va intervenir au bout de 5 minutes tandis qu’il va survenir au bout d’environ une demi-heure avec les cigarettes électroniques actuelles. Le scientifique spécialisé dans les dépendances ajoutait qu’avec les premières générations de e cigarettes, les effets de la nicotine étaient plus tardifs encore : le vapoteur devait attendre plus d’une heure. On comprend donc que les dernières innovations ont permis d’élaborer des clearomiseurs capables d’émettre la nicotine de manière constante et de provoquer chez le vapoteur une satisfaction plus rapide. Le docteur Konstantinos Farsalinos conclut à ce propos : " En outre, cette étude fournit la preuve que les produits de nouvelle génération fonctionnent mieux et sont susceptibles d’être plus efficaces en tant que substituts du tabac. "

Une nécessité légale

Parmi les réjouissances réservées par la Directive européenne sur les produits du tabac (et les produits ne contenant pas du tabac), il y a l’obligation de diffusion constante de la nicotine. Il n’y a pas si longtemps, aucun matériel ne permettait de délivrer de manière régulière ce composé. Sans doute que les personnes à l’origine de cet article avait parié sur le fait que les fabricants de clearomiseurs ne parviendraient jamais à cette prouesse technique. C’est chose faite : les dernières générations de clearomiseurs remplissent cette condition imposée par la TPD. Le docteur Konstantinos Farsalinos montre les perspectives qu’offre cette innovation pour les professionnels du secteur : " Depuis qu’une cohérence dans la délivrance de la nicotine avec les e-cigarettes est demandée par la directive tabac Européenne, je crois que le protocole proposé dans cette étude est réalisable et fiable, il pourrait être utilisé à des fins réglementaires. " Il est donc possible aujourd’hui de concevoir un matériel conforme à cette future obligation. Mais en plus, cette nouvelle technique de mesure, élaborée lors de cette étude, va donner aux fabricants le moyen à la fois de tester leurs matériels pour s’assurer de leur conformité et de démontrer aux autorités compétentes de la légalité de ces produits ; par exemple dans le cadre de l’audit qui précédera chaque mise sur le marché d’un nouveau modèle.


1 Konstantinos E. Farsalinos, Nikoletta Yannovits, Theoni Sarri, Vassilis Voudris, Konstantinos Poulas. Protocol proposal for, and evaluation of, consistency in nicotine delivery from the liquid to the aerosol of electronic cigarettes atomizers: regulatory implications. Addiction, 2016; DOI: 10.1111/add.13299


Source : Smokeway

Commenter cet article