Test - Box - Koopor mini 60W de chez Smok

Publié le par Monsieur Vapoteur

Il y a quelque temps, je vous avais présenté la box Koopor Plus. C'est au tour de la petite sœur de passer entre les mains du Journal du Vapoteur, voici la Koopor mini avec une puissance de 60 watts.

A quelques détails près, la Koopor mini a les mêmes fonctions et caractéristiques que sa grande sœur la Koopor Plus.

C'est ce que nous allons découvrir dans ce test.

Packaging :


La box est présentée dans un packaging soigné, dans une boîte en carton rigide qui s'ouvre par coulissement. Au fond de la boîte, on découvre une notice (en anglais), une carte de garantie et un skin de protection couleur orange.

Fiche technique :

- Tension de sortie : de 0.8 à 9 Volts
- Puissance variable : de 1 à 60 W par incrément de 0,1 Watt
- Contrôle de température : 100°C à 315°C
- Résistance supportée : Mode Watts de 0.10 à 2 ohms et Mode température 0.06 à 2 ohms
- Dimensions : L 41 mm / l 24.5 mm / h 83,8 mm
- Poids : 120 grammes
- Autonomie : 1 accu de 18650
- Rechargement : Via un chargeur d'accu
- Affichage : Ecran OLED
- Connexion : 510 sur ressort
- Matériel : Zinc et acier inoxydable
- Cache accus : Magnétique
- Tous types de protections

Design :


Le format carré est moins impossant avec ses minis dimensions.

On retrouve toujours le même dessin, à savoir, un circuit imprimé marqué au laser sur la box. Elle est aussi élégante et stylé que sa grande sœur.

La version mini est très légère avec ses 120 g. Elle est en acier inoxydable, ce qui la rend robuste.

La Koopor mini a un aspect brillant alors attention aux traces de doigts.


Le changement de l'accu se fait facilement grâce à son capot aimanté, qui se coulisse vers le bas. La manipulation se réalise sans problème et facilement.

L'écran OLED est correct, on y retrouve toutes les informations utiles comme le niveau de la batterie, le mode de contrôle (Soft / Norm / Hard), la valeur de la résistance. la puissance en watts ou la température sélectionnée

La box est criblée de trous d’aération, sur le capot qui permet de changer l'accu et sur le dessous de la box. C'est une bonne chose pour la sécurité, de quoi être rassuré avec tous ses trous.

Fonctionnement :


Avant de commencer, je tiens à préciser que le port micro-usb situé en dessous sert uniquement à faire les mises à jour du Chipset, on ne peut pas recharger la Box en USB.

Comme d'habitude, pour allumer ou bloquer, il suffit d'appuyer 5 fois sur bouton fire.

Pour rentrer dans le menu, il faut appuyer 3 fois sur le bouton fire, pour naviguer on utilise les boutons + et -, puis pour valider on appui sur le bouton fire ou attendre 3 secondes.

Maintenant passons au menu :

1 - Outpout :
- Mode Watt : Il permet de faire varier la puissance de sortie en Watts, sur une plage de puissance comprise entre 6 et 200 Watts.
On peut choisir plusieurs mode de tirage (soft, normal, hard) ce qui permet de faire chauffer plus ou moins vite la résistance.

- Mode Temp : Contrôle de température permettant de choisir une température fixe de fonctionnement de votre résistance en Ni 200 exclusivement. L'avantage de ce mode, c'est que lorsque vous choisissez une température précise, le Mod adapte la puissance (en W) pour l'atteindre et la conserver dans le but de produire une vapeur constante, sans risquer d'avoir des dry-hit. Ce mode fonctionne uniquement avec des résistances en Ni 200.

2 - Puffs : Permet de choisir un nombre de bouffées à ne pas dépasser par jour, remettre à zéro etc...

3 - Setting : Permet de régler le temps d'affichage, d'enlever l'affichage, de régler le contraste, effectuer les mises à jour, ajuster la valeur de la résistance.

4 - Power : Permet d'éteindre la Box

Test :


La Koopor mini s'est se faire discrète. Elle est légère, ce qui rend la prise en main agréable pour une utilisation au quotidien.

Si certains la trouve glissante, pas de problème, il suffit de mettre sa protection en silicone.

L'ouverture du capot aimanté se fait en le coulissant vers le bas, la manipulation est simple et rapide.

Lors de mes tests, j'ai monté plusieurs clearomiseurs et drippers sur la Koopor mini, Elle s'adapte parfaitement aux différentes résistances, après il suffit de trouver le bon réglage pour trouver sa vape.

Cela n'engage que moi, mais on retrouve le même point noir dans la version mini, c'est la sécurité au niveau du clearomiseur. A chaque fois que l'on monte un clearomiseur, la box demande une validation, car elle détecte une nouvelle résistance. Pratique pour un débutant, ce qui évitera de griller bêtement les résistances, mais qui peut devenir fatiguant pour un vapoteur expérimenté.

Ce que j'aime, c'est que l'on peut absolument tout régler et ajuster comme la valeur de la résistance, la vitesse et le temps de chauffe. Une fois que l'on a trouver son réglage, c'est que du bonheur.

Concernant la vape, je dois dire que la qualité est au rendez-vous. Avec son chipset propriétaire de chez Smok, on dispose d'une vape lisse. On appuie sur le bouton et ça vape tout de suite...

Points positifs :
- Finissions de qualité et solide
- Légère et discrète
- Performante et puissante avec ses 60 W
- Menu et personnalisation de la vape est extrêmement complet
- Ecran OLED efficace et lisible
- Capot magnétique

Points faibles :
- Ne peut pas charger via USB
- Petite autonomie (un seul accu)
- Dès qu'on monte un clearomiseur, il faut valider à chaque fois
- Fonctions trop poussées pour les débutants
- Prix

Conclusion :
La Koopor mini est de qualité, elle est petite et légère. Avec sa puissance de 60 watts, elle est idéale pour un débutant à la recherche de sensations.

Maintenant vous avez le choix, la Koopor Plus ou la Koopor mini. Le plus dur sera de choisir !
Test - Box - Koopor mini 60W de chez SmokTest - Box - Koopor mini 60W de chez Smok
Test - Box - Koopor mini 60W de chez SmokTest - Box - Koopor mini 60W de chez SmokTest - Box - Koopor mini 60W de chez Smok

Publié dans Tests, Box

Commenter cet article