Une loi capitale pour sauver des vies, estime la Société canadienne du cancer

Publié le par Monsieur Vapoteur

Une loi capitale pour sauver des vies, estime la Société canadienne du cancer
La Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme pourrait bien avoir un impact majeur sur la santé des gens, selon la Société canadienne du cancer (SCC).

L’adoption de cette loi est une très bonne nouvelle, estime la SCC. Plusieurs nouvelles mesures pourraient avoir un impact dans la lutte au tabagisme D’abord, l’interdiction du tabac aromatisé. " Dans neuf mois, les saveurs ne seront plus vendues, incluant le menthol, extrêmement populaires chez les jeunes ", explique Chani Gagnon-Warren, agente de services à la communauté pour la division québécoise de la SCC.

Rappelons qu’au Québec, à chaque semaine, 250 jeunes tombent dans le piège du tabagisme en moyenne à l’âge de 13 ans. " L’industrie le sait bien : les produits aromatisés sont une porte d’entrée majeure vers le tabagisme, croit-elle. Il en va de même pour les paquets effilés de cigarettes ultraminces s’apparentant à un bâton de rouge à lèvres, qui visent les jeunes filles. " " Dorénavant, il sera beaucoup plus difficile pour l’industrie du tabac de rendre ses produits attrayants pour les jeune ", enchaîne-t-elle.

Puis, les mesures sur l’emballage, qui fait du Québec le premier endroit au monde à imposer une taille minimale de cette importance pour les mises en garde sur les paquets. L’encadrement de la cigarette électronique, en vigueur immédiatement, interdit la vente aux mineurs et la publicité et la promotion. " Il est également défendu d’utiliser une cigarette électronique là où une cigarette traditionnelle n’est pas permise ", poursuit-elle.

Les espaces sans fumée seront aussi plus nombreux dans six mois, alors qu’il ne sera plus possible de fumer dans un véhicule lorsqu’un enfant de moins de 16 ans est présent, sur les terrasses de bars et restaurants, dans les terrains de jeu pour enfants et terrains sportifs notamment. «Cette loi aura un impact majeur sur la santé des gens», insiste Mme Gagnon-Warren.

Rappelons qu’au Québec, le cancer est la première cause de mortalité, alors que plus de 20 000 personnes en meurent chaque année. " Or, le tiers de ces décès sont prématurés et parfaitement évitables, puisque causés par le tabagisme ", précise-t-elle.

Chose certaine, selon la Société canadienne du cancer, la législation sur le tabac est un outil capital dans la lutte contre le cancer. " Aucune autre mesure de prévention ne permet de sauver autant de vies. "

Malgré ce pas en avant, la SCC estime qu’à l’avenir, le gouvernement devra aussi s’attaquer rapidement au prix du tabac, qui est le plus bas le moins taxé au pays. " On sait hors de tout doute que la hausse de prix est l’un des meilleurs outils pour convaincre les fumeurs d’écraser, et les jeunes de s’initier ", conclut-elle.


Source : Info07

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article