La vape en état de siège avec la FIVAPE

Publié le par Monsieur Vapoteur

La vape en état de siège avec la FIVAPE
Anticiper et défendre les intérêts de la vape libre dans un environnement réglementaire et politique particulièrement incertain, c’est le défi majeur de la Fivape pour cette nouvelle année...

Anticiper et défendre les intérêts de la vape libre dans un environnement réglementaire et politique particulièrement incertain, c’est le défi majeur de la Fivape pour cette nouvelle année, où notre secteur affronte un péril imminent : la transposition effective de l’article 20 de la directive sur les produits du tabac.

Programmée dans toute l’Europe, la directive fait planer de multiples zones d’ombre, alors que la date limite de transposition est fixée à mai 2016.

Forte de milliers d’emploi et au service de plus de 10 millions d’utilisateurs en Europe, notre jeune filière et ses professionnels indépendants affrontent une situation ubuesque, dont la responsabilité incombe à l’incurie des pouvoirs publics, à leur absence de considération du facteur de réduction du risque, et à l’inadaptation de la " Tobacco Products Directive " pour les produits de la vape.

Dans ce contexte difficile, alors même que le nombre de vapoteurs continue de progresser, la Fivape a plus que jamais besoin de toute l’énergie de ses membres. En 2016, grâce au soutien des professionnels indépendants qui ont choisi d’unir leurs forces, la Fivape mettra tout en œuvre pour surmonter ces épreuves, afin de maintenir et de consolider les victoires durement acquises dans notre société par la révolution de la vape.

Pour informer de ses projets et faire le point, la Fivape invite tous les professionnels de la filière, adhérents ou non, à une grande journée d’information sur la directive européenne, le dimanche 7 février 2016 à Paris.

Pour vous inscrire : 7fevrier2016@fivape.org

Malgré les menaces, la Fivape et l’ensemble de ses membres croient fermement en l’avenir de la filière vape en France. Chacun de ses membres est convaincu que, de ses actions et de ses luttes d’aujourd’hui dépendront le succès des entreprises de demain. Rien n’est joué : le nombre et la mobilisation sont une force pour faire la différence !

La Fivape vous souhaite à chacun le meilleur pour 2016, et formule le vœu que, sous le signe d’une conscience solidaire et responsable de tous les professionnels indépendants de la vape, cette année permette de faire entendre nos voix.

Le bureau de la Fivape : Jean Moiroud, Charly Pairaud, Xavier Martzel, Agnès Hekpazo, Mickael Hammoudi, Arnaud Dumas de Rauly et Yann Wilpotte


Source : FIVAPE

Commenter cet article