L'Aiduce a été invité à l'audition du Haut Conseil de Santé Publique

Publié le par Monsieur Vapoteur

L'Aiduce a été invité à l'audition du Haut Conseil de Santé Publique
L’année 2016 sera décisive pour les combats que l’Aiduce mène en votre nom depuis 3 ans maintenant.

Elle débutera sur les chapeaux de roue pour l’association, qui a été conviée dans les termes ci-dessous à une audition du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) dans les prochains jours :

La Direction générale de la santé et la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives ont récemment saisi le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) sur la question de la cigarette électronique. Cette saisine, outre de demander une actualisation de l’avis du 25 avril 2014 du HCSP sur la balance bénéfices-risques de l’e-cigarette étendue en population générale, s’interroge sur l’e-cigarette comme dispositif de soutien au sevrage tabagique ainsi que du risque d’initiation nicotinique qu’elle peut représenter, en particulier chez les plus jeunes.

Cette audition est prévue le 21 janvier 2016, de 09 h 30 à 12 h 30, et sera collective. Les autres personnalités sollicitées sont :

-Gérard Audureau et Maria Alejandra Cardenas (DNF)
- Yves Martinet et Emmanuelle Béguinot (CNCT)
- Sandrine Cabut et Paul Benkimoun (Le Monde)
- Christian de Thuin et Thomas Laurenceau (60 millions de consommateurs)
- Christian Saout (Le Ciss)
- Alain Bazot (UFC Que Choisir)

L’Aiduce a bien entendu accepté cette rencontre. Brice Lepoutre se présentera donc en janvier pour faire entendre et défendre la voix des vapoteurs.

Nous serons particulièrement vigilants et attentifs à ce qui sera dit, compte tenu notamment de l’identité de certains invités dont nous connaissons le point de vue sur la vape. Nous apporterons toute notre expertise sur le sujet et soutiendrons plus que jamais que vapoter n’est pas fumer et que l’amalgame entre le vaporisateur personnel et la cigarette tabac est une aberration infondée à laquelle il faut désormais mettre un terme.

Nous porterons ainsi la voix des millions de fumeurs ayant quitté ou réduit leur tabagisme à l’aide de la vape.


Source : Aiduce

Commenter cet article