Compte rendu de l'audition au HCSP avec l'Aiduce

Publié le par Monsieur Vapoteur

Compte rendu de l'audition au HCSP avec l'Aiduce
L’Aiduce a été reçue le 21 janvier par le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) aux côté d’autres organisations telles que l’Institut National de la Consommation, l’association Droit des Non Fumeurs, le Centre National Contre le Tabagisme, Le Monde, et l’INPES, et avec la participation d’experts en santé publique, afin de présenter et de soutenir son point de vue sur la e-cigarette.

Cette audition a représenté un premier échange riche et animé, qui devra, nous l’espérons, évoluer vers un dialogue suivi. Nous sommes heureux d’avoir pu être écoutés, présenter la vape telle que nous la connaissons et la pratiquons, et dénoncer la conception imaginaire d’une cigarette électronique qui conduirait au tabagisme, dissuaderait les fumeurs d’arrêter, émettrait des substances étranges et inconnues, et se confondrait avec la cigarette de tabac.

Nous avons pris la mesure des préoccupations de ces hommes et de ces femmes qui se sont battus contre le tabagisme avec des résultats pas toujours aussi satisfaisants qu’ils ne l’auraient souhaité jusqu’à l’arrivée de la vape. Nous sommes pour notre part convaincus d’apporter une solution nouvelle et efficace dans leur lutte, tout en défendant nos droits de consommateurs et de citoyens.

Nous espérons donc pouvoir continuer à expliquer ce qu’est réellement la vape, et comment elle se propose de faire évoluer une approche basée sur la coercition vers une démarche fondée sur la confiance, et une guerre contre les fumeurs vers un choix citoyen responsable et éclairée.

Nous avons également eu le plaisir de constater que plusieurs participants partageaient nos soucis de qualité des produits, de garantie apportée par les fabricants, de transparence et de lisibilité de la part des autorités de santé et des médias. Autant de préoccupations qui ont été laissées de côté par la récente loi de santé.

Certes nos lectures diffèrent encore sur de nombreux points. Sur la perception de la différence vapoteur / fumeur qu’enfants ou animaux savent pourtant bien faire, sur le fait que les vapoteurs soient devenus pour nombre d’entre eux des non-fumeurs, devant bénéficier comme tels des mêmes droits à la protection contre le tabagisme, sur l’importance capitale du respect et du jugement éclairé à l’opposé de toute coercition, et enfin sur le danger qu’il y a à s’attaquer aux risques imaginaires que l’on prête à la cigarette électronique plutôt que de se concentrer sur la lutte contre le tabagisme, au risque de maintenir dans celui-ci de nombreux candidats potentiels au choix d’une alternative nettement plus saine.

Nous attendons donc, avec la même impatience que la vôtre, de savoir si les autorités françaises se donneront dans les prochaines semaines les moyens d’éviter les conséquences mortelles du crash quotidien d’un plein avion de fumeurs, ou si elles préféreront renoncer et assister les bras ballants à la catastrophe face à l’insupportable risque d’en perturber le plan de vol.

Document remis aux participants : Résumé d’études sur la vape


Source : Aiduce

Commenter cet article