1000 messages pour la postérité

Publié le par Monsieur Vapoteur

1000 messages pour la postérité
Mille. C’est le nombre de témoignages recueillis en peu de temps sur le blog de Marisol Touraine suite à l’annonce du vote de la Loi Santé, si contraignante pour la vape et si difficile à accepter pour les vapoteurs car elle impose des restrictions sans fondement qui entretiennent l’amalgame avec le tabac.

Ni produit du tabac, ni médicament, la vape est traitée comme un danger dont il faudrait préserver la population, alors qu’elle n’intéresse que les fumeurs qui souhaitent s’affranchir de leur tabagisme. Entre les interdictions à venir (publicité, lieux publics) et la transcription de la Directive européenne des Produits du Tabac, toutes votées dans la Loi Santé, la vape perdra toute son efficacité comme outil de réduction des risques.

Pour la postérité, pour l’histoire, pour laisser une trace, Sébastien Beziau, vapoteur militant, a rassemblé ces témoignages dans un ouvrage qui a été aujourd’hui envoyé à tous les députés, mais aussi au Président de la République, au Premier Ministre, et à la Ministre de la Santé.

Voici la lettre qui accompagne ce livre envoyé à nos élus.


Bonjour,

Vous avez entre les mains Mille messages pour la vape.

C’est une initiative inédite, citoyenne et indépendante.

Vous trouverez en introduction et dans les annexes tous les détails de l’opération.

Ce livre a été tiré à 700 exemplaires pour être adressés à Marisol Touraine – ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, François Hollande – président de République, Manuel Valls – Premier ministre, Michel Sapin – ministre de l’Économie et des finances, Christian Eckert – secrétaire d’État chargé du Budget, Emmanuel Macron – ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, au président du Sénat, Gérard Larcher, au vice-président du Conseil d’État, Jean-Marc Sauvé, au président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, au Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud et enfin, aux 577 députés de l’Assemblée nationale.

65 exemplaires ont été également adressés aux médias.

La cigarette électronique ne va pas être interdite en France. Mais la loi de modernisation de notre système de santé la réglemente de telle manière que le marché va être remis entre les mains de l’industrie du tabac.

L’essor d’une incroyable solution au fléau du tabagisme va être brutalement freiné, et le rempart de protection sanitaire face aux cigarettiers, qui avait été érigé par la « vape libre » (consommateurs / professionnels / scientifiques, tous indépendants de l’industrie du tabac), va céder par la force de la loi.

Les vapoteurs ne pourront plus accéder au matériel efficace. Les fumeurs n’auront plus d’information et l’accès à la vape ne pourra se faire que par des produits volontairement médiocres, fabriqués et distribués par l’industrie du tabac. Laquelle n’a qu’un seul intérêt, que les fumeurs restent fumeurs…

La problématique est très complexe (sanitaire, sociale, économique, politique, voire philosophique), mais les articles de la loi de santé, ceux du PNRT et surtout la transposition en droit français de l’article 20 de la Directive européenne des Produits du Tabac n°2014/40/UE vont conduire à une situation très simple : le remède va être donné à l’empoisonneur.

Qui peut raisonnablement imaginer que l’industrie du tabac aurait un intérêt à développer son meilleur ennemi ?

Au lieu de protéger l’invention, les consommateurs et les acteurs indépendants, le gouvernement est en train d’anéantir une opportunité historique de réduire les risques du tabagisme. 78 000 morts par an !

1000 messages pour la vape est un recueil de tous les commentaires qui ont été adressés à Marisol Touraine sur son blog au mois de décembre 2015. Pour protester, pour expliquer, pour alerter. Poliment, sans violence. Juste avec des mots.

Désespéré. Désespérant.

Des milliers de citoyens tentent un appel désespéré pour la santé publique. Sur un sujet qui concerne la première cause de mort évitable en France. Pas moins.

Que l’aveuglement et le mépris des Hommes conduisent à ce type d’opération est désespérant.

Que vous ayez voté pour ou contre, votre législature est responsable, vous êtes responsable.

Bien cordialement,

Sébastien BÉZIAU

Simple citoyen. Au nom de plus de mille citoyens qui ont participé à l’écriture et/ou financé l’impression et les envois.

—————-

Variante pour Marisol Touraine, après le mot " … désespérant. "

En tant que ministre de la Santé, vous avez le devoir de protéger la population. Vous ne le faites pas.

Pour l’Histoire, ce n’est pas au " paquet neutre " que votre nom sera associé, mais à votre incroyable (et scandaleux) manque de vision politique sur la e-cigarette.

—————-

Variante pour François Hollande

En tant que Chef de l’État, vous avez le devoir de protéger la population. Vous ne le faites pas.

Vous êtes responsable.

—————-

Variante pour les ministres de Bercy : Michel Sapin, Christian Eckert et Emmanuel Macron

Personne n’est dupe. Depuis le plan Chirac en 2002, et la catastrophe sur les rentrées fiscales liée à la baisse des ventes, la politique du tabac est conduite depuis Bercy.

Vous êtes responsable.

Les détails de l’opération sont sur Vap’you.


Source : Aiduce

Commenter cet article