La nouvelle loi sur le tabagisme fait des heureux au Québec

Publié le par Monsieur Vapoteur

La nouvelle loi sur le tabagisme fait des heureux au Québec
La Société canadienne du cancer (SCC), bureau Bas-Saint-Laurent/Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine accueille avec grande satisfaction, l’adoption de la Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme, une action attendue depuis cinq ans.

Le directeur régional de cet organisme, bureau de Rimouski, Denis Amiot, joint sa voix à la SCC – Division du Québec et félicite la ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, pour cette loi qu’il qualifie de " robuste et audacieuse " qui inclut plusieurs nouveaux éléments dont l’assujettissement de la cigarette électronique et de tout autres dispositifs de même nature et la standardisation du paquet de cigarettes à un seul format. Les saveurs comme le menthol n’existeront plus. Désormais, quiconque fume dans un lieu où il est interdit de le faire est passible d’une amende de 250 $ à 750 $. Dans six mois, il ne sera plus possible de fumer dans un véhicule lorsqu’un enfant de moins de 16 ans y sera présent, sur les terrasses de bars et restaurants, dans les parcs pour enfants et terrains sportifs, entre autres.

" Ça fait 10 ans que la loi sur le tabac n’a pas été revue et depuis les cinq dernières années, notre département " Questions d’intérêt public " travaille intensément et directement avec les gouvernements et les députés pour les sensibiliser sur différents projets de loi dont celui sur le tabagisme ", commente M. Amiot.

De son côté, Suzanne Dubois, directrice générale de la SCC – Division du Québec mentionne que le tabagisme est la première cause de mortalité évitable au Québec et, à lui seul, est responsable du tiers des cancers. " La législation sur le tabac est un outil capital dans la lutte contre le cancer. Aucune autre mesure de prévention ne permet de sauver autant de vies. Avec la Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme, le gouvernement Couillard frappe un grand coup ", ajoute-t-elle.

La législation sur le tabac est un outil capital dans la lutte contre le cancer. Aucune autre mesure de prévention ne permet de sauver autant de vies.

Selon les statistiques de la SCC, chaque semaine au Québec, 250 jeunes tombent dans le piège du tabagisme en moyenne à l’âge de 13 ans, 40 % des jeunes de 20 à 24 ans fument en Gaspésie. Ils sont 30% au Bas-Saint-Laurent. Pour chaque fumeur qui cesse de fumer ou décède, un jeune s’initie au tabac.

Certains éléments de cette loi entreront en vigueur d’ici deux ans. " À l’avenir, il faudra que le gouvernement s’attaque rapidement au prix du tabac au Québec, le plus bas et le moins taxé de tout le Canada (taxe de 30 $ le carton au Québec, 60 $ en Nouvelle-Écosse, 67 $ au Manitoba). On sait hors de tout doute que la hausse de prix est l’un des meilleurs outils pour convaincre les fumeurs d’écraser, et les jeunes de se tenir loin de ce poison mortel ", souligne Denis Amiot.


Source : L'avantage

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article

PATMAN 05/12/2015 22:25

C'est à se demander s'ils savent de quoi ils parlent, c'est LAMENTABLE !