La nouvelle loi 44 sur le tabac adoptée à l’unanimité au Québec

Publié le par Monsieur Vapoteur

La nouvelle loi 44 sur le tabac adoptée à l’unanimité au Québec
Les députés de l’Assemblée nationale ont adopté à l’unanimité jeudi le projet de loi 44, qui vise à renforcer la lutte contre le tabagisme.

La nouvelle loi comprend plusieurs mesures importantes telles que l’interdiction de fumer en présence d’enfants à l’intérieur d’une voiture et l’interdiction de consommer des produits du tabac sur les terrasses.

La pièce législative prohibe également la vente au détail ou la distribution de produits du tabac aromatisés. Les arômes autres que ceux du tabac continueront cependant d’être tolérés pour la cigarette électronique.

Plusieurs amendements ont été apportés au texte initial à la suite de son étude en commission parlementaire. L’un d’eux vient restreindre davantage l’utilisation du tabac dans certains lieux publics tels que les aires de jeu extérieures et les terrains sportifs pour enfants.

Un autre amendement impose une superficie minimale pour les mises en garde liées aux dangers du tabac qui sont apposées sur les emballages. Selon le gouvernement, il s’agirait d’une des superficies les plus grandes au monde.

" La lutte contre le tabagisme est un effort collectif qui nous donnera, à terme, une société en meilleure santé, et l'adoption du projet de loi témoigne de notre engagement à assurer le mieux-être des Québécoises et des Québécois ", a réagi la ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, qui a piloté le projet de loi 44.

Il s’agit de la première révision en profondeur de la Loi sur le tabac depuis la réforme de 2005, qui avait notamment banni la cigarette des espaces publics. Le texte législatif qui a été adopté jeudi vient par ailleurs modifier le titre de la loi, qui sera désormais désignée sous l’appellation de Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme.

La Coalition québécoise pour le contrôle du tabac a salué l'adoption à l'unanimité du projet de loi, indiquant que " la Loi québécoise est non seulement plus complète que les lois récemment adoptées par les autres provinces canadiennes, mais constitue désormais l'une des plus avancées au monde ".

Tout en disant être satisfaite de la reconnaissance par la ministre de la problématique de la contrebande, la Coalition nationale contre le tabac de contrebande (CNCTC) a déploré l’absence d’un «volet de lutte à la contrebande de tabac, source indéniable d'alimentation du tabagisme au Québec» dans le texte final du projet de loi 44.


Source : Journal de Montréal

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article

pat man 01/12/2015 14:17

Empêcher le vapotage dans les boutiques de vente fera juste le contraire de ce que vous voulez obtenir, comment pouvez-vous être aussi illogique , il existe un moyen qui fonctionne du tonnerre de Dieu pour stopper la tabagie et vous faites quoi ? vous le traiter comme du tabac alors que cela n'a rien à voir ........... on a laissé les arômes quand même ............. quel rapport ? on peut pas les goûter, chaque personne est différente, avec ses goûts et ses sensations , on achete pas un chat dans un sac ! Quand c'est que dans ce monde, il y aura quelqu'un de censé qui connaisse son job ?