Pas de légalisation des liquides nicotinés en vue pour la Suisse

Publié le par Monsieur Vapoteur

Pas de légalisation des liquides nicotinés en vue pour la Suisse
Suite à l'article " Les cigarettes électroniques avec de la nicotine devraient être autorisées en Suisse ", l'association Suisse des vapoteurs " Helvetic Vape " s'est exprimé dans un communiqué.

Ces derniers jours, certains vapoteurs et leur entourage se sont peut-être réjouis des gros titres des médias annonçant la légalisation des liquides de vapotage contenant de la nicotine.

Malheureusement c’est une tactique de communication. Une carotte qu’on agite périodiquement sous le nez des vapoteurs pour essayer de les faire patienter jusqu’en 2018, 2019, 2020..? Cette même feinte avait déjà été utilisée au mois de mai 2014 à l’occasion de la présentation de l’avant-projet de loi sur les produits du tabac. L’annonce du mercredi 11 novembre 2015 concerne la transmission du projet de loi sur les produits du tabac au Parlement. C’est tout. Pas de légalisation des liquides nicotinés en vue avant longtemps.

Le Conseil fédéral a décidé de ne pas tenir compte des commentaires faits par Helvetic Vape dans le cadre de la consultation publique sur l’avant-projet. Au contraire, le projet de loi présenté au Parlement contient des définitions renforcées pour s’assurer que le vapotage sera bien assimilé aux produits du tabac. Le but de la loi étant la diminution de la consommation des produits du tabac (y compris des produits de vapotage), elle n’encouragera certainement pas les fumeurs à passer au vapotage. L’interdiction de la publicité rendra impossible d’affirmer que le passage au vapotage est bénéfique pour la santé des fumeurs, y compris sur internet. Tous les détails seront réglés par voie d’ordonnance, ce qui permettra au Conseil fédéral et à l’Office fédéral de la Santé Publique (OFSP) de reproduire fidèlement la Directive Produits du Tabac (DPT) de l’Union Européenne (UE) en Suisse. Le projet de loi sera examiné par la Commissions de la Sécurité Sociale et de la Santé publique (CSSS) début 2016 et ne devrait pas être débattu au Parlement avant fin 2016.

Une autre annonce a été faite mercredi 11 et est passée inaperçue. C’est l’adoption par le Conseil fédéral de la Stratégie nationale Addiction qui remplacera, entre autres, le Programme National Tabac. Là encore, le Conseil fédéral a décidé d’ignorer les commentaires faits par Helvetic Vape dans le cadre de l’audition publique sur cette stratégie. Ces commentaires recommandaient un changement de paradigme concernant la nicotine et ses différents modes de consommation. Or le texte adopté parle toujours de « Tabac » sans aucune différenciation. La réduction des risques, qui occupe une place importante dans la Stratégie nationale Addiction, n’est tout simplement pas appliquée à la nicotine. C’est surprenant de voir un gouvernement et une administration prôner autant la réduction des risques pour toutes les substances… sauf une.

Donc si il y a une information à retenir, c’est que les membres actuels du Conseil fédéral et en particulier Mr Alain Berset ne prennent pas au sérieux la réduction des risques liés à la consommation de nicotine et ne souhaitent pas mettre rapidement en oeuvre une stratégie efficace pour diminuer le tabagisme en Suisse. Conseillé par des peurs irrationnelles et des intérêts mercantiles, le Conseil fédéral préfère s’appuyer sur des méthodes rétrogrades et coûteuses qui ne donnent plus aucun résultat tangible depuis déjà de nombreuses années.


Source : Helvetic Vape

Commenter cet article