Paroles de vapoteurs avec Karine

Publié le par Monsieur Vapoteur

Paroles de vapoteurs avec Karine
Bonjour,

Je m'appelle karine, j'ai quarante cinq ans, et vape depuis février 2013. J'étais une grande fumeuse (deux paquets et demi par jour). Un jour, par simple curiosité et sans aucune envie d'arrêter de fumer, avec mon époux nous avons poussé la porte d'un shop d'e-cig. Nous sommes tombés sur une personne qui a passé quasi une heure à nous expliquer la vape, à nous faire goûter des liquides divers et variés et à répondre patiemment à nos questions.

Nous sommes donc repartis avec une Ego et un Stardust chacun. La dernière tueuse, nous l'avons écrasée avant de rentrer dans la boutique. Et depuis ce jour, notre vape a évoluée, notre nicotine aussi, mais la tueuse ne fait plus partie de notre vie.

Ce qui nous a aidé c'est évidemment notre matos, notre nicotine, mais aussi, et surtout, la bonne ambiance que nous retrouvions sur les réseaux sociaux et les différents groupes de vape où l'entraide et la bonne humeur étaient de mise.

Aujourd'hui, quand je lis certains posts (pro ou non pro), à part quelques personnes qui ne changent pas, j'ai souvent l'impression que nous avons passé un cap dans le monde de la vape. J'ai souvent le ressenti que nous sommes passés d'un monde sympathique de vapers qui progressent pour certains et qui se lancent en pro dans la vape pour d'autres, à un supermarché de la vape où chacun doit faire son business quitte à écraser l'autre, où les débutant sont submergés d'informations sur les derniers atos et mod/box en vogue, tout en oubliant le principal : aider les autres à trouver leur vape pour en finir avec la tueuse.

Je n'en fais pas une généralité, c'est un simple constat en rapport avec ce que je vois (malheureusement) sur les réseaux sociaux.

Par contre, ce que je vois trop peu, et ça je le déplore, ce sont les shops qui se mobilisent pour défendre la vape et faire connaître aux vapers l'Aiduce. Là je pointe surtout du doigts les shops physiques qui approchent la majeur partie des vapers.

Aujourd'hui j'aimerais retrouver mes débuts de vape, ces moments sympas où tous les gens étaient soudés, où tous les vapers s'entraidaient sans se juger, sans critiquer... Juste des instants de bonheur et de bonne humeur où chacun appréciait de profiter de ces derniers.

À tous, n'oubliez pas ce qui nous uni, n'oubliez pas pourquoi la vape est si importante et n'oubliez pas combien vous avez apprécié que certains vous aide.

Notre liberté de vaper est déjà bien amputée, ne détruisons pas ce qu'il nous reste.


Si vous aussi vous avez un message à faire passer, contactez nous.

Publié dans Paroles de vapoteurs

Commenter cet article