La vérité sur la cigarette électronique

Publié le par Monsieur Vapoteur

La vérité sur la cigarette électronique
La vérité sur la cigarette électronique

Ces derniers temps beaucoup de polémiques autour de la cigarette électronique ont été massivement relayées par les médias, créant un climat de méfiance et de doute. Il est important de remettre les choses dans leur contexte et distinguer le vrai du faux.

Les puissants lobbies du tabac

Il faut savoir que la cigarette électronique constitue une menace à moyen et long terme pour le modèle économique de l'industrie du tabac. En effet, un vapoteur qui ne fume plus est un client perdu pour les industriels du tabac. C'est aussi simple que cela et c'est donc pourquoi les géants du tabac essayent par tous les moyens de lutter contre le développement de la cigarette électronique. Et croyez-moi, quand votre secteur d'activité dégage un bénéfice de plus de 39 milliards d'euros dans le monde en 2012, vous avez les moyens de vous constituer des lobbies puissants pour défendre vos intérêts.

C'est le cas des lobbies du tabac qui sont particulièrement actifs sur tous les fronts, à la fois pour assouplir les plans anti-tabacs et pour appliquer une législation plus restrictive à la cigarette électronique. Outre les réunions informelles avec nos députés, les lobbies du tabacs ont choisi d'utiliser la désinformation pour arriver à leur fin. On sait aujourd'hui que l'industrie du tabac a financé plusieurs études pour mettre en avant les dangers de la cigarette électronique. Même si ces études sont rapidement discrédités sur le plan scientifique, cela n'empêche pas les médias de massivement les relayer.

Le rôle des médias en question

Que ce soit l'étude Japonaise en décembre 2014 ou l'étude de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) plus récente, le constat est toujours le même. Les médias en font des titres chocs en très peu de temps du genre " la cigarette électronique plus dangereuse que le tabac " ou encore " 90% des e liquides non conformes ". Le tout sans véritablement s'intéresser au cœur du sujet à savoir la crédibilité des pseudos études relayées. Car c'est là que le bas blesse, en effet ces études ont toutes été contredites sur le fond, les conditions de test et le matériel utilisé étant bien souvent très peu crédibles.

Le problème c'est qu'en relayant massivement ce genre d'études, les médias ont réussi à faire croire à près de 60% des fumeurs que la cigarette électronique était plus dangereuse que le tabac. Ce qui est une aberration totale quand on sait que le ministère de la santé britannique vient de publier une étude qui révèle que la cigarette électronique est 95% moins nocive que le tabac. Et que dans le même temps elle conseille aux médecins généralistes de prescrire des cigarettes électroniques pour leurs patients fumeurs. Alors dans un pays comme la France où le tabac continue de faire plus de 73 000 morts par an, continuer à stigmatiser la cigarette électronique est une catastrophe pour la santé publique.


Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de lire l'article : " Oui, la cigarette électronique est dangereuse ! "

Commenter cet article