Pourquoi sacrifier l’e-cigarette au paquet neutre ?

Publié le par Monsieur Vapoteur

Nouveau coup de gueule de Didier Raoult (chercheur biologiste, professeur de microbiologie français), dans les éditoriaux du Point de cette semaine, contre la politique anti-cigarette électronique du gouvernement. Son propos : " plutôt qu’imposer le paquet neutre, le gouvernement devrait favoriser la cigarette électronique ".

Voilà qu’on reparle du paquet neutre. Parions que le changement de présentation des paquets de cigarettes n’aura pas l’effet escompté sur les fumeurs, aucune mesure de cette nature n’ayant jamais eu de succès. Il est plus efficace d’offrir une vraie alternative aux tabagiques, le tabac étant la drogue dure la plus addictive de toutes. La cigarette électronique était la seule à offrir cette alternative ! Or, on en limite l’usage.

L’arrivée de l’e-cigarette avait représenté un grand espoir pour lutter contre le tabagisme, le plus grand tueur des pays développés depuis cinquante ans. C’est le seul élément qui ait entraîné une baisse réelle de la consommation de tabac. Une alternative permettant de conserver les avantages de la cigarette, sans les inconvénients. Par ailleurs, son utilisation dans les lieux publics était confortable et beaucoup de fumeurs l’ont adoptée pour cela. Mais cette évolution, indépendante des gouvernants, dangereuse pour les marchands de tabac, entraînant des pertes de recettes fiscales, irritant certains au nom du principe de précaution, enfin revenant sur les préceptes de ceux qui font de la stigmatisation des fumeurs leur combat, a fait l’objet d’une hostilité terrible.

Un éditorial du journal scientifique " Nature " rappelle que si la cigarette électronique peut contenir de la nicotine (non cancérogène), comme le tabac, elle ne comporte aucun des 60 produits cancérogènes identifiés dans le tabac. Enfin, il considère que le passage de tous les fumeurs à la cigarette électronique aux États-Unis sauverait près de 500 000 vies par an !

L’ensemble des lobbys – hormis bien sûr celui des buralistes – a réussi à en empêcher l’utilisation dans les lieux publics, sans argument médical tangible. D’abord interdite dans les avions, puis dans les bureaux, peut-être demain sur les terrasses, les plages, dans les jardins. Pourtant, le vapotage passif n’existe pas.

Le résultat de cette lutte est spectaculaire. Alors que depuis deux ans la consommation de tabac diminuait pour la première fois, la coalition ainsi formée a réussi à la faire réaugmenter de 8 % ! La conclusion du docteur Sarewitz dans " Nature " est : " Faites que fumer soit cher et stupide et que vapoter soit cool et smart. " Au lieu de ça, nous interdisons un produit sans danger scientifiquement démontré pour les utilisateurs et pour leur entourage. Une politique puritaine qui va à l’encontre de la santé publique ".


Source : Le monde du tabac
Pourquoi sacrifier l’e-cigarette au paquet neutre ?

Commenter cet article

Osteopathe 18/09/2015 22:07

Vapoteurs de tout poil unissons-nous et faisons comme les Roms ou les agriculteurs: montons sur Paris pour tout bloquer et faire plier ce gouvernement qui prend des mesures de façade.