Le contrôle de température avec du Nickel NI200

Publié le par Hulk

La plupart des personnes qui vapent en reconstructible utilisent du fil résistif et souvent c’est du Kanthal A1, mais depuis quelques temps, notamment avec l’arrivée du chipset d’evolv le DNA40, on a la possibilité de régler et de limiter en temps réel la température de notre résistance.
Pour que cela fonctionne, il faut utiliser un fil non résistif qui a un coefficient de variation de sa résistance en fonction de sa température important, comme le Nickel NI200 (qui est du Nickel pur à 99,5%), viendront ensuite le Titane et aujourd’hui on a aussi de l’Inox 360L qui est pris en charge sur certaine box.

!!! ATTENTION !!!

Ces métaux ont un coefficient de variation de leur résistance en fonction de la température différent les uns par rapport aux autres, donc pour pouvoir utiliser :

- Du Nickel NI200, il faut une box avec contrôle de température qui fonctionne avec le Nickel (toutes les bons qui gèrent le contrôle de température fonctionnent avec le NI200 c’est le métal qui a été utilisé pour mettre au point ce principe)

- Du Titane, il faut une box avec contrôle de température qui fonctionne avec le Titane (exemple sur l’Evic VT il y a une position NI pour le NI200 et une position Ti pour le Titane)

- De l’Inox 360L il faut une box avec contrôle de température qui fonctionne avec l’Inox 360L (L’Evic VT de mon exemple ne vous permet pas de vaper en contrôle de température avec de l’Ions 360L).

!!! NE JAMAIS UTILISER UN TYPE DE FIL SUR UN MODE CT PREVU POUR UN AUTRE !!! Le contrôle de température, comment ça marche :

Il n’y a pas de sonde qui mesure la température de votre coil pour agir comme un thermostat, pour pouvoir arrêter la chauffe à la température désirée, votre box mesure la résistance de votre coil, c’est pourquoi il faut verrouiller la valeur de résistance de départ de votre coil à température ambiante, ainsi votre box mesure la différence entre la valeur de départ et la valeur pendant la montée en température et par calcul peut arrêter de chauffer au bon moment puis reprendre pour maintenir la température souhaitée tout au long de la puff.
Ce qui donne une vape beaucoup plus lisse, une vapeur beaucoup moins chaude, au bénéfice des saveurs. On peut d’ailleurs s’apercevoir qu’un même liquide dégage des saveurs différentes en fonction de la température.
Malgré le réglage de la température, on peut aussi interagir sur la puissance de la box (en watt ou en joule selon les box), cela servira à définir la vitesse de montée en température jusqu’à la température limite désirée.
Retrouvez plus d'informations sur le contrôle de température.

Voici un tableau qui vous indique les coefficients de variation de la résistance des métaux et alliages en fonction de la température :


Vous pouvez voir que celui qui subit les plus grandes variations est le NI200, c’est donc avec ce métal qu’on aura les mesures les plus précises.

Dans cet article, je ne parlerai en détail que du NI200, donc pour faire un bon montage en NI200, il faut :

- Faire de spires espacées pour ne pas fausser la mesure de la résistance et éviter les points chauds

- Faire plus de spire qu’avec le Kanthal A1 (à titre d’exemple, en faisant 11 tours autour d’un axe de 3 mm avec de NI200 de 0,3 mm de section, vous serez autour de 0,16 ohm) Plus la section de votre fil sera grosse, moins il sera résistif donc pour atteindre 0,16 ohm avec une section de 0,4 autour d’un axe de 3 mm, il faudra plus de tours qu’avec un fil de 0,3 mm.

- Avec du Nickel NI200 il ne faut vaper QUE en mode contrôle de température.

- Faire attention que les pattes de vos coils soient solidement fixées sur votre plateau RBA, sinon la mesure de la résistance risque d’être faussée.

- Ne pas faire rougir le coil pour éliminer le goût parasite, vous risquez de l’endommager, vous pouvez le faire chauffer en utilisant votre box en mode wattage autour de 7w et par petites pressions successives.

Une autre méthode consiste à faire votre montage comme d’habitude, mais de souffler dans l’atomiser sur les 2 ou 3 premières puffs pour éliminer le petit goût parasite.

- Mesurer la valeur de la résistance du coil à température ambiante, et la verrouiller au niveau de la box.

- Surtout pas mélanger du NI200 avec du Kanthal pour vaper en contrôle de température, le kanthal va totalement fausser la mesure de la résistance.

De manière générale, pour que le contrôle de température fonctionne, il faut une mesure précise de la résistance, donc on ne mélange jamais 2 métaux qui ont des propriétés différentes même si elles sont proches.
En mode wattage, on fait parfois des mélanges de métaux ou d’alliages, mais c’est un mode de fonctionnement totalement différent, on envoie du courant dans un bipale résistant qui va chauffer progressivement, un peu comme la résistance de votre machine à laver quand on associe du nichrome80 avec du Kanthal par exemple, c’est pour fabriquer un corps résistif qui qui va chauffer de manière graduel tant qu’on lui envoie du courant. Le métaux non résistif comme le Nickel NI200 ayant une résistance très faible, montent beaucoup trop rapidement en température pour pouvoir être utilisé dans ce mode.

Voici un lien où vous pourrez trouver du Nickel.
Le contrôle de température avec du Nickel NI200Le contrôle de température avec du Nickel NI200

Publié dans Débutants

Commenter cet article