Chroniques de Monsieur Vapoteur - Maintenant j'utiliserais mon droit de vote à bon escient

Publié le par Monsieur Vapoteur

Je ne vais pas me lancer dans un débat politique, car ça ne m'intéresse pas et ce n'est pas mon objectif. Je donne juste mon point de vue en tant que simple citoyen.

Depuis quelques jours, des amendements ont été présentés par nos chers politiciens. Certains ont compris que la cigarette électronique permet de lutter efficacement contre le tabac et sauve des vies. Donc ils proposent des amendements permettant de garder, au mieux, une vape libre. Alors que d'autres sont achetés par les lobbies du tabac et font tout pour que la cigarette électronique devienne un produit du tabac ou disparaisse.

Pour résumer voici les principales dispositions :

Ils ont rejeté :
- Le paquet neutre (avec abstention du groupe communiste et d’une grande partie du groupe socialiste).
- Le maintien de la PLV tabac chez les buralistes.
- Supprimer l'interdiction de propagande et publicité directe et indirecte pour l'e-cigarette.

Ils ont maintenu ou adopté :
- L’obligation pour le buraliste d’exiger de l’acheteur de tabac la preuve de sa majorité (sachant que d’après Marisol Touraine, cela ne se pose pas quand le client est manifestement majeur).
- La PLV pour la cigarette électronique dans les points de vente.
- La possibilité de vendre la cigarette électronique par des distributeurs automatiques (avec système de reconnaissance de l’âge du client).
- L’implication de la police municipale contre le marché parallèle.

Ont été retiré, suite aux débats :
- La mise en place d’un monopole de vente de la cigarette électronique chez les buralistes.
- Un amendement interdisant les capsules, dès maintenant.

Les politiciens ont le pouvoir de proposer des lois, qui dit grand pouvoir, dit grandes responsabilités.

Il ne faut pas oublier qu'ils ont cette place grâce aux citoyens qui ont votés pour eux.

Aujourd'hui on compte environ 2 millions de vapoteurs soit autant de votes pour ou contre eux.

Nous avons aussi le pouvoir de les laisser sur leur chaise ou de les faire partir.

Pour le moment on n'a pas le choix que d'attendre ce qui va être décidé dans les mois à venir.

Mais les élections vont arriver et si tous les vapoteurs unissent leur vote en faveur des politiciens qui défendent la vape, on pourrait limiter la casse dans le futur.
Chroniques de Monsieur Vapoteur - Maintenant j'utiliserais mon droit de vote à bon escient

Commenter cet article