Les parents ne protègent pas assez leurs enfants de la cigarette électronique

Publié le par Monsieur Vapoteur

Les parents ne protègent pas assez leurs enfants de la cigarette électronique
Une nouvelle étude de chercheurs de l’école de médecine de l’université Washington de Saint-Louis aux États-Unis indique que de nombreux parents qui utilisent des e-cigarettes, ne sont pas conscients des dangers qu’elles représentent pour les enfants. Les résultats ont été publiés dans la revue Academic Pediatrics.

En France, selon le Baromètre santé de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), près de 3 millions de personnes utilisaient des cigarettes électroniques fin 2014, un chiffre qui ne cesse d’augmenter depuis. La même tendance se confirme également aux États-Unis.

Pourtant de nombreux parents qui utilisent des " vaporisateurs " ne sont pas conscients des dangers qu’ils représentent pour les enfants. C’est ce que viennent de mettre en évidence des chercheurs de l’école de médecine de l’Université de Saint-Louis.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont interrogé, entre le 24 juin et le 6 novembre 2014, 658 parents de 15 cliniques différentes de la région de Saint-Louis. Le questionnaire portait sur leurs connaissances quant à l'usage des cigarettes électroniques. 17,3% ont déclaré utiliser régulièrement la e-cigarette, 21% de manière occasionnelle et 12,3% ont annoncé qu’un membre de la famille fumait régulièrement des e-cigarettes à la maison. Enfin, dans les deux tiers des foyers où les enfants étaient exposés à la e-cigarette, ils l’étaient également à des cigarettes ordinaires.

Les résultats, publiés dans la revue Academic Pediatrics, mettent en évidence que 36% des utilisateurs n’avaient pas rangé les flacons de e-liquide dans un endroit sûr et fermé à clef ni utilisé de bouchons " sécurité enfant ". Les flacons de liquide ont été le plus souvent stockés dans un tiroir ou une armoire (34%) ou un sac à main (22%).

Une prévention nécessaire

Or, ce liquide est un mélange de nicotine, de glycérine et d'éthers de glycol, qui, ingéré par l'enfant, peut-être mortel ou, tout au moins, provoquer des nausées et des vomissements nécessitants des soins d’urgence. Le seul contact avec la peau peut également être dangereux.

" Ce sont des risques évitables en grande partie, mais parce que l’utilisation des e-cigarettes est relativement nouvelle, beaucoup de gens – y compris les pédiatres – ne sont pas conscients des dangers ou des mesures qui devraient être prises pour protéger les enfants ", souligne, dans un article publié sur le site internet de l’université, Jane Garbutt, professeur de médecine et de pédiatrie et auteur principal de l’étude.

Face à ce problème, la prévention médicale joue ainsi un rôle primordial. Or, d’après l’étude seulement 15,3% des utilisateurs ont indiqué que leur pédiatre était au courant de leur pratique et seulement 6% qu’ils avaient discuté avec lui des mesures sécuritaires à prendre.

" La meilleure façon de réduire le risque est de stocker le e-liquide hors de portée des enfants", poursuit le Pr Garbutt, qui conclut : "Nous encourageons fortement les pédiatres de demander aux parents s’ils utilisent des e-cigarettes pour discuter avec eux des risques d’exposition ".


Source : Le Parisien

Commenter cet article

Manuel 29/08/2015 21:58

" La meilleure façon de réduire le risque est de stocker le e-liquide hors de portée des enfants"

On est pas aux States ici, je suppose que au vu de l'étiquetage des flacons (tête de mort) que les gens Européens sont quand même "conscients" de ça et qu'au même titre que l'eau de javel et autre détergents, ils renferment déjà, sans qu'on ai besoin de leur rappeler; leurs flacons nicotinés sous clé ou au moins hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Mais le titre employé pour cet article n'est pas très justifié, car on y parle des flacons de liquides POUR vaporisateur personnel et non de l'appareil lui même.

Il serait également temps de bannir du vocabulaire des vapoteurs et du monde médiatique le terme "cigarette électronique" ... CE N'EST PAS UNE CIGARETTE, ça ne ressemble pas/plus à une cigarette et ça ne se tient pas comme une cigarette.

Merci de l'avoir lu :)