L’arrêt du tabac diminue les bouffées de chaleur avant le début de la ménopause

Publié le par Monsieur Vapoteur

Les femmes qui ont cessé de fumer avant le début de la ménopause subiraient moins de bouffées de chaleur que les fumeuses, selon une étude.

Une autre bonne raison d’arrêter de fumer... Les femmes qui arrivent à la ménopause en ayant abandonné leur consommation de tabac subiraient moins de bouffées de chaleur que les fumeuses, selon une étude publiée dans la revue Maturitas.

Impact sur la fréquence et l'intensité

Les travaux, menés sur 761 femmes âgées de 45 à 54 ans, montrent une réduction du nombre et de l’intensité des bouffées de chaleur de l’ordre de 45 % chez des femmes n’ayant pas fumé depuis au moins cinq ans, par rapport aux fumeuses. Des résultats intéressants, alors qu'une femme sur trois subit des bouffées de chaleur lors de la ménopause.

Ainsi, sur l’ensemble des participantes, 347 ont expérimenté ces épisodes désagréables, liés à la ménopause. " Seules " 39 % des femmes n’ayant jamais fumé ont eu des bouffées de chaleur, contre 52 % pour les anciennes fumeuses, et 62 % pour les consommatrices actuelles.

En outre, le tabagisme semble influer directement sur l’intensité et la fréquence de ces bouffées. Près de la moitié du groupe de fumeuses (47 %) a subi des épisodes modérés à sévères, contre 22 % pour les non-fumeuses. De plus, ces profils ont plus de risques de connaître des symptômes quotidiens ou hebdomadaires.

" Même si les résultats sont plus probants concernant les femmes qui se sont sevrées au moins cinq ans avant le début de la ménopause, le fait d’arrêter un an avant s’accompagne tout de même de meilleurs résultats que chez les actuelles fumeuses ", précisent les auteurs.

L’étude ne prouve pas un lien de causalité entre le tabac ou la nicotine, et l’émergence de bouffées de chaleur. Toutefois, comme le soulignent les auteurs, d’autres études ont précédemment mis ce lien en exergue. L’intérêt de ces derniers travaux réside dans la démonstration qu’il existe une différence significative entre les femmes ayant cessé de fumer, et celles qui continuent pendant la ménopause.

Encore une bonne raison de passer à la cigarette électronique.


Source : Pourquoi docteur
L’arrêt du tabac diminue les bouffées de chaleur avant le début de la ménopause

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article