une hausse du prix du tabac, en Belgique, pour rééquilibrer les finances publiques

Publié le par Monsieur Vapoteur

une hausse du prix du tabac, en Belgique, pour rééquilibrer les finances publiques
Le gouvernement belge a décidé d'augmenter sur deux ans les taxes de plusieurs produits dans le but d'un retour à l'équilibre des finances publiques. A terme, le prix du tabac va augmenter de 70 centimes.

Le gouvernement a voté une hausse sur deux ans des taxes sur le gazole, l'alcool, les boissons gazeuses et le tabac dans l'optique d'un retour à l'équilibre des finances publiques. Au 1er janvier 2016, le prix du tabac va augmenter en Belgique. A terme, le paquet de cigarettes devrait augmenter de 70 centimes. " On continuera malgré tout à venir ici car la différence avec les prix en France sera toujours importante " explique une consommatrice française, venant s'approvisionner en Belgique. Plus de 90% de la clientèle des bureaux de tabac belges à proximité de la frontière est française, à cause du prix.

700 millions d'euros d'économies en 2016

Le gouvernement belge a expliqué avoir garanti la "trajectoire budgétaire" qui doit permettre au pays de retrouver l'équilibre en 2018. Des économies dans le fonctionnement des services de l'Etat (pour 550 millions d'euros), par un retour à 21% du taux de la TVA sur l'électricité (abaissée à 6% en 2013), ou encore une augmentation des taxes sur le gazole, le tabac, l'alcool et les boissons gazeuses, devraient rapporter 700 millions d'euros en 2016.

Une cinquantaine de tabac ont disparu dans le Nord-Pas-de-Calais

Côté français, à quelques centaines de mètres de la frontière, le bureau de tabac de Quiévrechain est à vendre. Depuis le début de l'année, le Nord-Pas-de-Calais a perdu une cinquantaine de bureau de tabac. Selon la profession, le projet de loi de Marisol Touraine pourrait aggraver la situation, notamment en augmentant encore les prix du tabac. " Si le paquet de tabac passe à 10 euros, c'est 50% de mes confrères qui vont disparaître, tout en sachant que ça ne changera pas l'habitude des consommateurs. Au lieu de s'approvisionner chez nous, ils iront à l'étranger " explique Joël Delbove, président de la chambre syndicale des buralistes de Valenciennes.


Source : France 3 régions

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article