Test - Reconstructible - Lemo 2 de chez Eleaf

Publié le par Monsieur Vapoteur

Il y a maintenant quelques temps, je vous avais présenté le reconstructible de Lemo. Après avoir fait ses preuves, Eleaf a décidé de l'améliorer et je l'ai testé pour vous.

Quelles sont les innovations du Lemo 2 ? C'est que nous allons découvrir dans ce test.

Packaging :


Comme à son habitude Eleaf propose le Lemo 2 dans une jolie petite boîte en carton, il est parfaitement bien maintenu dans son emballage. Vous y retrouverez des joints et des vis de remplacement. 1 mini tournevis, 1 brin de kanthal et un sachet de boule coton. Un manuel d'instruction. Et la cerise sur le gâteau, le Lemo 2 est déjà monté avec une résistance en 0,5 ohms.

Caractéristiques techniques :

- Taille (avec le drip tip) : 72,4 mm
- Diamètre : 22 mm
- Poids : 72 g
- Connectique : 510 fixe
- Drip tip : Type 510
- Capacité : 3,8 ml
- Matière : Acier inoxydable
- Réservoir : Pyrex
- Résistance : Déjà en place 0,5 ohms et à faire soit même
- Airflow : Réglable

Design :


Il y a beaucoup de choses à dire concernant cette nouveauté, commençons pour le design. Il a été revu entièrement, et je dois dire que c'est du bon boulot. Personnellement je le trouve bien plus sexy !

Le Drip-Tip est plus gros pour encore plus de gros nuages.

L'évolution a aussi des défauts, cette V2 propose un réservoir un peu plus petit avec une contenance de 3,8 ml. La réduction de la taille est due à son nouveau remplissage par le haut, mais ça on y reviendra plus tard.

Un autre point important dans cette mise à jour, c'est les finitions, Eleaf a nettement amélioré la qualité de son produit. On peut parler d'un reconstructible digne de ses concurrents haut de gamme.

Fabrication de la résistance :


Le Lemo 2 est livré avec une résistance déjà montée en 0,5 ohms, ce qui est un point intéressant, pas de perte de temps pour vaper. Mais aussi pour les débutants, car une fois le coton usé, il suffit de le remplacer sans refaire la résistance. Toutefois, pensez à vérifier si elle est correctement montée, si le Kanthal est bien fixé et si les visses du plot sont bien serrées.

Je vous parlais de Sub-ohm, qui monte en température et qui parfois fait fondre le plastique qui permet l'isolation entre les 2 plots, ce phénomène reste rare. Mais quoiqu'il en soit ce point a été revu par Eleaf a revu son Peek et garanti qu'il résiste à de hautes températures.

La fabrication des résistances restent toujours aussi simple avec son grand plateau.

Remplissage :


C'est ici que le mot évolution prend tout son sens, en effet le système de remplissage a complètement été revu. Et on peut dire que c'est du très bon boulot, finit la petite vis délicate à enlever et que l'on finit par perdre. Maintenant il suffit de tourner la bague situé en haut du réservoir pour découvrir un trou de remplissage. On verse le e-liquide, on tourne la bague pour fermer le trou et c'est finit. On peut difficilement faire plus simple et plus rapide.

Airflow :


L'Airflow a été changé, contrairement à la première version, ou il fallait enlever le reconstructible, dévisser la partie du dessous qui sert de cuve. Pour découvrir une visse qui servait pour le réglage du flux d'air. De quoi perdre du temps et rendre les choses compliquer. Tout ça est finit avec un nouveau système, cependant devenu classique chez les autres, avec une bague de rotation qui laisse découvrir la fente d'aération pour une utilisation simple et efficace.

Je pense que la bague d'Airflow pourrait être encore amélioré, car lors du réglage, on a tendance à dévisser le tank.

Test :

Pour l'avoir testé pendant plusieurs jours sur plusieurs Box et Mods, et après réalisé plusieurs montages. Je dois dire que je suis très séduit par cette nouvelle version, vaper sur un reconstructible est devenu un jeu d'enfant.

Simple, très facile d'utilisation, il est idéal pour un all-day. Il a de bonnes finitions et il est solide.

Son système de remplissage est un vrai plaisir à l'utilisation. Son airflow est redoutable, digne d'un dripper, pour faire des gros nuages.

Cependant, il est dommage de voir le contenu réduit, car il n'est pas économe en consommation de e-liquide.

Je n'ai constaté aucunes fuites lors de mes sessions de vape, à condition d'avoir bien réalisé son montage.

Toutefois, j'ai remarqué un point gênant lors d'une utilisation journalière. Le Lemo 2 est constitué d'une partie inférieur qui sert de connexion mais aussi de cuve pour éviter les fuites. Quand on a besoin de le retirer pour le mettre sur une autre Box ou Mods, où alors quand on a besoin de changer ses mèches. On a tendance à dévisser la mauvaise partie. Mais ce n'est qu'un détail !

Points positifs :
- Remplissage ultra simple
- Rendu des saveurs à la hauteur d'un dripper
- Très bonnes finitions
- Airflow ultra performant
- Assemblage classique et bien conçu
- Très bon rapport qualité / prix
- Résistance selon vos désirs et facile à monter

Points négatifs :
- Demande une certaine dextérité et une excellente vue
- Gourmand en consommation de liquide
- Obligé de vider le tank pour changer le coton ou la résistance
- Pin non réglable (même si je n'ai jamais rencontré de problème)
- Remplissage difficile avec des pipettes

Conclusion :

Un reconstructible pour tout le monde et même pour les petites bourses, avec des finitions très bonnes pour son prix.

Conçu pour le Sub-Ohm, le Lemo 2 est redoutable et sera satisfaire même les plus exigeants.

Simple et facile d'utilisation, que demander de plus. Comment ne pas le conseiller !
Test - Reconstructible - Lemo 2 de chez EleafTest - Reconstructible - Lemo 2 de chez Eleaf
Test - Reconstructible - Lemo 2 de chez EleafTest - Reconstructible - Lemo 2 de chez EleafTest - Reconstructible - Lemo 2 de chez Eleaf

Publié dans Tests, Reconstructible

Commenter cet article