Le top 3 des produits psychoactifs consommés chez les étudiants

Publié le par Monsieur Vapoteur

Selon une étude de la Smerep, un étudiant sur quatre serait un fumeur de cannabis.

Il est désormais courant d’entendre que les universités regorgent de jeunes fumeurs de cannabis. Une étude vient apporter sa pierre à l’édifice en déclarant qu’un étudiant sur quatre a déjà fumé du cannabis. Menée par l’institut Harris pour la mutuelle étudiante Smerep, cette étude a été réalisée auprès de 1200 étudiants dans toute la France, dont 700 en Ile-de-France.

De manière générale, on s’aperçoit que les étudiants sont très portés sur la consommation de cannabis, mais également du tabac en général. " 36% des étudiants sont des fumeurs ou ex fumeurs, dont 28% quotidiens ou occasionnels " peut-on lire dans les résultats de l’étude.

Le Cannabis dans le top 3 des produits psychoactifs consommés

Pour expliquer cette consommation de cannabis, près de 60% des étudiants déclarent consommer du cannabis dans le but de " décompresser ou déstresser ". D’autres consomment du cannabis parce que ça les aiderait à " oublier leurs problèmes ", enfin d’autres fumeraient du cannabis par mimétisme, souci d’appartenance, et " faire comme les autres ".

C’est donc sans surprises que l’on retrouve le cannabis dans le top 3 des produits psychoactifs les plus consommés chez les étudiants, derrière les compléments vitaminés et la caféine qui arrive en top du classement.

La e-cigarette passée de mode

En marge de cette étude, on apprend que les étudiants ont un attrait moindre pour la e-cigarette. En 2013, ils étaient 40% des fumeurs à tester le vapotage mais sont revenus au tabac. L’année dernière, seulement 16% des personnes interrogées trouvaient que la e-cigarette était mieux que le tabac. Ce sondage montre " l’effet boomerang " que connaît la cigarette électronique face à son succès fulgurant des années passées , explique la Smerep dans un communiqué.


24 Matins
Le top 3 des produits psychoactifs consommés chez les étudiants

Publié dans Articles

Commenter cet article