La vérité sur la cigarette électronique selon l'Europe

Publié le par Monsieur Vapoteur

Comme je vous l'avais expliqué dans différents articles, la Hollande, le Danemark... et bientôt les autres pays de l’Union suivront le mouvement concernant la Directive Tabac qui doit être transposée.

Histoire de bien enfoncer le clou et tenter d'en finir avec cette alternative à la clope, un document révoltant sur le site de la Commission Européenne a été mis à disposition pour les décideurs afin de les sensibiliser, un document surement rédigé par les lobbies du tabac.

Au moins les choses sont claires, le titre veut tout dire " Rétablir la vérité sur la cigarette électronique ".

Pour résumer, les médecins, les scientifiques, les études, les journalistes, EFVIP, AIDUCE, militants, vapoteurs, ex-fumeurs, etc... ne les écoutez pas, ils sont tous des menteurs !

Découvrez lavérité selon l'Europe sur les bonnes intentions de la directive tabac. Un tel document ne mérite même pas de se battre, il nous prouve de quoi sont capable les lobbies du tabc sur la manipulation, la désinformation, les mensonges et tout le reste.

C’est juste révoltant et déprimant de penser qu'un jour tout peut s'arrêter.

Je vous laisse découvrir la traduction de ce document :

L’interdiction des e-cigarettes selon l'Union Européen
La nouvelle législation n'interdit pas les e-cigarettes, et il n’y a jamais eu un plan pour interdire de telles produits. Non seulement les consommateurs toujours en mesure d’acheter et d’utiliser les e-cigarettes, mais ils bénéficieront de conditions de sécurité et de qualité améliorées.

Si vous ne voulez pas les interdire, que faites-vous ?
Les nouvelles règles pour les e-cigarettes visent à harmoniser les exigences en matière de qualité et de sécurité des produits pour le bénéfice des consommateurs. En outre, les règles sur l’emballage et l’étiquetage veillent à ce que les consommateurs soient mieux informés.

Pourquoi réglementer un produit qui aide les gens à cesser de fumer ?
Les cigarettes électroniques sont une nouvelle catégorie de produits, qui se développe rapidement et simule le comportement du tabagisme. Les législations nationales sur les e-cigarettes varient considérablement. Une préoccupation pour la santé est que les e-cigarettes seront de plus en plus utilisés par les jeunes et les non-fumeurs.

Ce ne sont pas les produits qui présentent un risque pour la santé
La nicotine est une substance toxicomanogène et toxique. La Commission a reçu des notifications concernant la sécurité des e-cigarettes, c'est à dire il y a des différences significatives entre ce qui est sur l’étiquette et les véritables niveaux de nicotine à l’intérieur. Les effets à long terme de e-cigarettes sur la santé publique ne sont pas encore connus.

Il n'existe aucune preuve que les e-cigarettes sont une passerelle vers de fumer ou attrayante pour les jeunes
Les cigarettes électroniques simulent le comportement tabagique et peuvent conduire à une expérimentation plus poussée. Des études récentes suggèrent que les e-cigarettes sont plus utilisés par des non-fumeurs et les jeunes. Par exemple, une étude française de 2013 a révélée que le nombre d'étudiants parisiens qui consomme l'e-cigarettes a doublé en un an pour atteindre 18%.

Vais-je encore être en mesure de décider quelle dose de nicotine je peux utiliser ?
Les consommateurs peuvent acheter des cigarettes électroniques dans une gamme de doses. Pour les e-cigarettes classés comme produits de consommation, le seuil maximal de la nicotine est de 20 mg par ml. Cette concentration a été montré pour être suffisante pour la plupart des fumeurs qui utilisent une e-cigarette à substituer fumer. Les consommateurs peuvent acheter des e-cigarettes avec des niveaux de concentration plus élevé si approuvé en vertu du cadre pharmaceutique.

Pourquoi réglementer un produit qui ne contient même pas la nicotine ?
La directive ne couvre que les e-cigarettes qui contiennent de la nicotine.

Personne n’a été consulté sur ces règles
La Commission a effectué une vaste consultation publique sur la révision du tabac Directive sur les Produits (http://ec.europa.eu/health/tobacco/consultations/tobacco_cons_01_fr.htm) Et publié un rapport évaluant l’impact des modifications réglementaires proposées (http://ec.europa.eu/health/tobacco/docs/tobacco_ia_rand_en.pdf). Les associations de cigarette électronique ont également eu la possibilité de faire connaître leurs points de vue.

Quels seront les règles pour les fabricants de e-cigarettes ?
En plus de la fabrication de leurs produits en ligne avec les règles de la directive sur la sécurité, la qualité et de l’emballage, les fabricants d'e-cigarettes devront notifier des autorisations nationale aux autorités avant de placer de nouveaux produits sur le marché, un rapport annuel aux autorités et se conformer à des règles spécifiques sur la publicité et à distance transfrontalière ventes.

Ces règles mettent les petites entreprises d'e-cigarette hors de l’entreprise
La nouvelle législation prévoit une amélioration du fonctionnement du marché intérieur. Les petites et moyennes entreprises bénéficieront de règles harmonisées pour les e-cigarettes qui s'appliquent dans toute l’Europe. La directive prévoit une période transitoire pour donner aux entreprises le temps de s'adapter à la nouvelle législation et de vendre leurs stocks existants dans la mesure où elle est conforme à la législation pertinente.


Source : Le site de la Commission Européenne et le document
La vérité sur la cigarette électronique selon l'Europe

Commenter cet article

Lucho 06/03/2015 15:06

Ca promet un avenir sacrément enfumé tout ça...