Des experts rassurent sur la cigarette électronique, lors de la conférence mondiale anti-tabac

Publié le par Monsieur Vapoteur

Des experts de la santé ont défendu la cigarette électronique vendredi lors de la Conférence mondiale sur le tabac et la santé, qui se tient à Abou Dhabi. Ils voulaient ainsi écarter les inquiétudes sur le fait qu’elle pourrait favoriser l’addiction des adolescents à la nicotine.

La plupart de ces experts ont cependant convenu qu’il faudrait réglementer l’usage de l’e-cigarette car ses effets sont encore trop peu connus.

Konstantinos Farsalinos, chercheur au Centre de chirurgie cardiaque Onassis à Athènes, a cité une étude selon laquelle sur près de 19.500 personnes interrogées, essentiellement aux Etats-Unis et en Europe, 81% ont déclaré avoir cessé de fumer grâce à la cigarette électronique.

Toutefois la chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Margaret Chan avait apporté mercredi son soutien aux gouvernements qui interdisent ou réglementent l’usage de la cigarette électronique. " "Ne pas fumer est la norme et les e-cigarettes vont dévoyer cette pensée normale car elles vont inciter à fumer, en particulier les jeunes ", a-t-elle déclaré.

Ne pas trop réglementer

Mais pour Jean-François Etter, enseignant à l’Université de Genève, " les e-cigarettes, les pastilles de nicotine et les inhaleurs de tabac ne devraient pas être trop réglementés ". Cela pourrait " faire diminuer le nombre de fumeurs qui se tournent vers ces nouveaux produits " au bénéfice des " "seuls grands groupes de cigaretiers ".

Les premières e-cigarettes ont été produites en Chine en 2003 et connaissent depuis un succès grandissant dans le monde entier.

Selon l’OMS, le tabac tue près de six millions de personnes par an et si aucune action n’est entreprise rapidement, ce sera huit millions en 2030.


Source : Sud Info
Des experts rassurent sur la cigarette électronique, lors de la conférence mondiale anti-tabac

Commenter cet article