47 % du corps médical prêt à recommander l’e-cigarette comme méthode de sevrage

Publié le par Monsieur Vapoteur

Il semblerait que près de la moitié des médecins français soient prêts à aller au-delà des préconisations prudentes de la Haute Autorité de Santé/HAS et jusqu’à conseiller l’utilisation de la cigarette électronique aux patients fumeurs souhaitant initier un processus de sevrage. C’est ce que révèle le Journal International de Médecine/ JIM qui a réalisé un sondage sur son site entre le 25 janvier et le 11 février.

Le sondage fait surtout apparaître que le sujet divise encore les professionnels de santé : si 47 % recommandent la cigarette électronique pour le sevrage tabagique, ils sont tout autant (47 %) à ne pas émettre de telles préconisations, tandis que 5 % préfèrent ne pas se prononcer.

Ces résultats révèlent donc qu’un nombre important de professionnels de santé, face à des recommandations qu’ils jugent timides et pas nécessairement adaptées à la réalité des enjeux, n’hésite pas à les dépasser et à engager leur responsabilité. Mais d’autres professionnels nourrissent encore de grandes réserves, notamment sur le problème de la toxicité éventuelle du système que les différentes études ne sont pas parvenues à élucider.


Source : Le monde du tabac
47 % du corps médical prêt à recommander l’e-cigarette comme méthode de sevrage

Commenter cet article