UFC que choisir dénonce l'étude Formaldéhyde

Publié le par Monsieur Vapoteur

Haro sur la e-cigarette ! Des chercheurs de Portland ont trouvé qu’elle dégageait des taux de formaldéhyde plus élevés que la cigarette classique. Ils ont cependant réalisé leur étude dans des conditions qui ne sont pas celles d’une utilisation quotidienne.

Une nouvelle fois, des titres alarmistes ont accueilli la parution de ce qui n’est pas une étude validée à proprement parler, tout juste une lettre, publiée par leNew England Journal Of Medecine(NEJM) : selon des chercheurs de l’Université de Portland, la cigarette électronique dégagerait des teneurs de formaldéhyde telles qu’elle serait, tout compte fait, et malgré l’absence de goudrons et de monoxyde de carbone, plus cancérogène que la cigarette classique.

Une nouvelle fois, il faut y regarder de plus près et nuancer fortement les conclusions. À la lecture des trois maigres paragraphes parus le 22 janvier sur le site du NEJM, on constate d’abord que les taux inquiétants de formaldéhyde ont été trouvés pour une utilisation à 5 volts, soit une tension assez élevée qui n’est pas le lot commun des vapoteurs. Au voltage le plus courant, soit 3,3 volts, le formaldéhyde n’était pas détectable. Voilà qui est plutôt rassurant pour la grande majorité des utilisateurs !

On remarque ensuite que les auteurs ne précisent pas le type de résistance utilisée lors des mesures. Cette information a pourtant une importance capitale. Si elle est trop faible, comme cela semble être le cas ici, l’utilisation à 5 volts peut la « cramer », ce qui est susceptible d’entraîner la formation de formaldéhyde. Mais dans ce cas, le risque n’existe tout simplement pas : la vapeur formée a un goût si désagréable qu’elle ne pourrait pas être inhalée.

Les chercheurs américains ont donc, selon toute vraisemblance, mené un test dans des conditions qui, pour les résultats les plus polémiques, ne sont pas celles d’une utilisation quotidienne normale des cigarettes électroniques. Leurs conclusions n’ont donc pas une grande valeur.


Source : UFC que choisir
UFC que choisir dénonce l'étude Formaldéhyde

Commenter cet article