Les scandales de la cigarette électronique dans les médias dénoncé par la FIVAPE

Publié le par Monsieur Vapoteur

Il y a quelques temps la FIVAPE s'est exprimé au sujet de la cigarette électronique et la fausse étude japonaise qui a fait scandale ses derniers jours. Pour rappel il avait été affirmé que la cigarette électronique était parfois plus cancérigène que le tabac, des propos qui ont mis en alerte le grand public et les autres médias dés leur parution.

Mais la Fédération interprofessionnelle de la vape (FIVAPE) a souhaité rétablir la vérité en expliquant que l'étude japonaise, qui ne prouve pas que la vapeur de la cigarette électronique est plus nocive que la fumée du tabac. Le Professeur Konstantinos Farsalinos, qui a contribué à la rédaction de cette étude de façon externe, précise que les cigarettes électroniques “ exposent leurs utilisateurs à des niveaux de formaldéhyde de 6 à 50 fois plus faibles que ceux présent dans le tabac.” Soit c'est une énorme erreur mais pour un spécialiste mais on peut en douter, soit c'est une nouvelle attaque pour nuire à la cigarette électronique qui a déjà prouvé que le dispositif permettait une réduction des risques.

La FIVAPE, nous rappelle que la vapeur des cigarettes électroniques ne contient absolument pas de monoxyde de carbone qui est l'une des principales substances à l'origine du développement des maladies liées au tabac. Un travail est en cours pour établir des normes XP afin de permettre d'assurer la commercialisation de produits de qualité destiné aux consommateurs pour janvier prochain.

Avant de crier au loup, les médias et les scientifiques devraient s'informer avant de sortir des articles destinés à faire peur au grand public. Et devraient travailler sur l'amélioration des connaissances de cette formidable innovation qui permet de sauver des vies.
Les scandales de la cigarette électronique dans les médias dénoncé par la FIVAPE

Commenter cet article