Un document de l’OMS tombe entre de bonnes mains

Publié le par Monsieur Vapoteur

Un document vient de révéler se qui semble être une version non-officielle d'un texte concernant la cigarette électronique. Les informations de la source ne sont pas vérifiées et donc ce document est à prendre avec précaution. Mais cela nous donne un avant goût sur les discussions à venir.

Voici ce que nous dit le document tel que publié par Snowdon sur son site.

(a) [Empêcher les non-fumeurs et les jeunes de commencer à utiliser les cigarettes électroniques de nicotine]

(b) Minimiser autant que possible les risques potentiels pour la santé des utilisateurs et protéger les non-utilisateurs d’être exposés à leurs émissions.

(c) interdire éviter les allégations non prouvées sur la santé d'être faites à des fins promotionnelles sur les cigarettes électroniques des moyens fallacieux, trompeur ou susceptible de créer une fausse impression les caractéristiques, leurs effets sur la santé, leurs dangers ou leurs émissions.

(d) protéger les efforts activités existantes de lutte antitabac de tous les intérêts commerciaux, et autres de l’industrie du tabac qui produit et vend lié aux cigarettes électroniques, y compris les intérêts de l‘industrie du tabac par des mesures similaires à celles envisagées à l’Article 5.3.

3. Les Parties sont invitées à envisager l’interdiction ou la réglementation des cigarettes électroniques y compris comme produits du tabac, médicaments ou produits de consommation [ou d’autres catégories, le cas échéant] en tenant compte d'un niveau élevé de protection de la santé humaine avec une attention particulière aux groupes vulnérables comme les femmes enceintes. Exhorte les Parties à envisager d'interdire ou de restreindre la publicité, promotion et parrainage.

5. Invite les Parties et l’OMS de surveiller globalement l’utilisation des cigarettes électroniques chez les fumeurs et les non-fumeurs, en particulier chez jeunes y compris les questions pertinentes dans toutes les enquêtes appropriées sur les facteurs de risque de maladies non-transmissibles…


En supposant que ce document est authentique et actuel, il est important de noter que la position de l'OMS est d'inciter les pays à interdire la commercialisation des e-cigarettes. Ils aimeraient les interdire ou les réglementer comme le tabac ou les médicaments, ce qui n'est pas le cas pour le moment. L'OMS envisage également le déploiement de l'article 5.3 de l'e-cigarette qui prévoit que les compagnies de tabac ne doivent pas être impliqués dans la définition des politiques de santé publique. Les anti-tabacs aiment prétendre que (a) ils ont des droits, et (b) que les gouvernements arrêtent leurs réunions avec l'industrie du tabac ou toute personne qui est vaguement reliée à l'industrie du tabac, il faut savoir que certains politiciens nient pour ce mensonge. L'extension de l'article 5.3 de l'e-cigarette serait une très mauvaise idée, les gouvernements ont besoin en urgence d'entendre des personnes qui savent de quoi ils parlent avec cette technologie émergente. Enfin, vous noterez la référence à protéger les non-utilisateurs de l'exposition de la vapeur de l'e-cigarette. Cela suppose qu'il y a quelque chose dans la vapeur que les non-utilisateurs ont besoin d'être protéger, mais il n'y a aucune preuve crédible. De toute évidence, le but ici est d'encourager les interdictions sur l'utilisation de l'e-cigarette. Le texte qui précède n'est peut-être pas le texte final, mais si il porte tout ressemblance avec le projet terminé, L'OMS recommandera l'interdiction de la publicité, une réglementation inadaptée et l'exclusion de tout dialogue avec des entreprises de cigarette électronique.

La suite au prochain numéro...
Un document de l’OMS tombe entre de bonnes mains

Publié dans Articles, Tabac

Commenter cet article