EFVI des résultats en dessous des prévisions

Publié le par Monsieur Vapoteur

Depuis le 25 novembre 2014 à minuit, la récolte des signatures pour L’EFVI s’est terminée. Il est temps dresser le bilan de cette opération pour un vapotage libre.


Pour rappel, le but de cette initiative européenne pour le libre vapotage était de récolter 1 million de signatures sur toute l’Europe. Mais tout ce n’est pas déroulé comme prévu, les bénévoles ont remués ciel et terre pour faire vivre le projet, parcourus des centaines de kilomètres pour distribuer les urnes, récoltés les billets de votes, faire de la publicité, visiter les boutiques. Bref des heures, des jours, des semaines consacrés à cette opération pour une vape libre à mobiliser, informer les fumeurs, les vapoteurs, mais on est loin des espérances avec 181.000 soutiens soit 18% de l’objectif à atteindre, aucun pays n’a réussi à atteindre son quota minimum de signature.


En France, on estime environ 2.000.000 de vapoteurs avec 2500 boutiques, le quota minimum de signatures était de 55 500, mais l’EFVI a difficilement obtenu 25437 signatures soit 51.24% de l’objectif. Pourtant rien qu’en France avec le nombre de vapoteurs, le projet EFVI aurait dû faire exploser tous les quotas, en quelques semaines. Concernant les autres pays, ils ont obtenus à quelque chose près les mêmes résultats et ils n’ont pas atteint leur quota minimum. Il n’y a que l’Espagne qui a réussi à atteindre les 87%.

Si le projet Bullbox aurait permis de se défendre et se faire entendre devant le parlement européen, ça ne sera certainement pas suffisant, mais peut être que tout n’est pas encore perdu.

Voici les résultats des statistiques :





Malheureusement l’objectif n’a pas été atteint, on peut donc dire que l’EFVI est un échec avec seulement 181.000 signatures. Mais l’EFVI ne va pas s’arrêter là, elle a appris de ses erreurs et compte proposer un nouveau projet d’une plus grande envergure pour que cette fois cela soit un succès. Maintenant il va falloir attendre, être patient et continuer à se faire entendre, dans quelques temps nous saurons si l’avenir de la vape est gravement menacé ou pas.

L’image de la cigarette électronique fait toujours l’objet de campagne de désinformation, les articles sensationnels d’explosion de batteries paraissent régulièrement, et les communications gouvernementales peuvent laisser penser que le produit est très nocif, et même plus nocif que la cigarette elle-même dans certains pays. On cherche à tuer un sevrage tabagique qui fonctionne et qui sauve des vies.

S’il y a une leçon à retenir de cette aventure, c’est que L’EFVI a été l’occasion de diffuser l’information aux consommateurs et leur entourage et de répondre individuellement à leurs questions. l’EFVI a rempli une grande part de sa mission et doit continuer au-delà de l’initiative, la mobilisation des vapoteurs doit se poursuivre, parce que le chemin est encore long et semé d'embûches, et qu’il leur sera demandé encore de nombreuses actions pour défendre l’une des plus belles et révolutionnaires inventions de l’histoire de la santé publique.


Source : EFVI
EFVI des résultats en dessous des prévisionsEFVI des résultats en dessous des prévisions

Commenter cet article