La cigarette électronique sauve 50 000 fumeurs chaque année

Publié le par Monsieur Vapoteur

On s’est tous que la cigarette électronique s'avère moins dangereuse que le tabac, elle permet de réduire le nombre de maladies et décès, un très grand nombre de fumeurs se tourne vers cette alternative. L’e-cigarette a un fort potentiel sur le sevrage tabagique, les vies sauvées sont difficile à chiffrer, mais qui, sur le long-terme, pourrait se démontrer.

Ce sujet a déjà été abordé, en novembre 2013, une Conférence Internationale sur la cigarette électronique s'était tenue à Londres, qui avait rassemblé plus de 200 scientifiques. On s’est que le tabac tue chaque année 5,4 millions de personnes dans le monde, si tous ces fumeurs passaient à l'e-cigarette, ce serait donc autant de vies potentiellement sauvées.

Les experts britanniques ont estimé récemment que la cigarette électronique pourrait sauver 50 000 fumeurs par an au Royaume-Uni. A condition, bien sûr, que cette alternative reste accessible et ne soit pas bridée par une réglementation excessive, critique ouverte du dernier rapport de l'OMS sur l'e-cigarette…

Pour ces spécialistes, l'Organisation Mondiale de la Santé ne semble pas vouloir " comprendre l'évidence " de la situation : la cigarette électronique peut réellement jouer un rôle dans la lutte contre le tabagisme. De nombreux experts s'étaient d'ailleurs opposés à l'avis de l'OMS sur la cigarette électronique, qui restait trop neutre et bloqué sur des a priori. L’OMS se préoccupe de notre santé mais refuse de voir et comprendre l’évidence du potentiel de la cigarette électronique, mais peut-être, y-a-t-il autre chose qui les pousse à fermer les yeux et de nier l’évidence.

En attendant, en France, la situation se veut plus rassurante. Alors que le gouvernement a dévoilé ses nouvelles actions anti-tabac, la législation future sur la cigarette électronique ne devrait pas être handicapante pour le marché. Avec une interdiction de publicité totale en 2016, et une interdiction de fumer dans certains lieux publics surement mise en place plus rapidement, les vapoteurs ne devraient pas être gênés dans leur utilisation de l'e-cigarette. De plus, cette dernière restera accessible aux fumeurs qui souhaitent s'éloigner des méfaits du tabac, grâce à un marché toujours actif, avec de régulières innovations.
La cigarette électronique sauve 50 000 fumeurs chaque année

Commenter cet article