Nouvelle étude pour la démocratisation de la cigarette électronique

Publié le par Monsieur Vapoteur

Objectif de cette étude bibliographique : Récolter le plus de données possibles sur le profil toxicologique du produit, comportements d'usage et effets sur le consommateur afin de dresser un portrait précis du produit.

La cigarette électronique est devenue la solution auprès des fumeurs et pour le moment aucune donnée ne vient confirmer l'hypothèse d'une passerelle vers le tabagisme chez les non-fumeurs ou les jeunes non-fumeurs.

L'e-cigarette aide le fumeur à réduire sa consommation de tabac ou à arrêter complètement l'usage de celui-ci.

L'aérosol des cigarettes électroniques peut contenir certains des composés présents dans la fumée du tabac mais à des niveaux bien inférieurs. Les effets à long terme sont encore méconnus mais comparée à la cigarette de tabac, la cigarette électronique se présente comme étant en partie (voire complètement) moins nocive que la cigarette pour ses utilisateurs et leur entourage.

La cigarette électronique permettrait de réduire le taux de mortalité et le nombre de maladies liées au tabagisme. Réglementer la cigarette électronique de la même manière que la cigarette de tabac, voire encore plus strictement comme le proposent certains législateurs, n'est pas recommandé et justifié au regard des biens faits qu'elle apporte aux consommateurs.

Les professionnels de santé devrait recommander aux fumeurs incapables d'arrêter avec d'autres méthodes ou qui ne veulent pas arrêter de fumer, d'utiliser la cigarette électronique comme un produit plus sûr que le tabac et potentiellement les mener vers une cessation complète de l'usage de nicotine.
Nouvelle étude pour la démocratisation de la cigarette électronique

Commenter cet article

tiot le chti 26/08/2014 22:37

je pense qu'au bout d'une vingtaine d'années on saura ce qui est bon et moins bon
pour l'instant on est dans le vague sauf ce que dit l'OMS à propos de la nicotine
bonne journée